Grey blending : faut-il adopter cette technique de balayage pour cheveux blancs ?

Et s’il était possible de ne plus dépendre des colorations ? Le grey blending est la technique du moment pour assumer pleinement ses cheveux blancs.

Restez informée

Certaines voient apparaître plusieurs cheveux blancs dès l’âge de 20 ans, quand d’autres arborent à peine un fil argenté à 50. Les garder ? Les colorer ? La majorité des femmes ont encore du mal à les assumer et elles sont nombreuses à enchaîner les colorations pour camoufler les indésirables. Pourtant, les confinements ont doucement bousculé les mentalités, et devoir composer sans les salons de coiffure et les coloristes a sans aucun doute contribué à assumer sa chevelure au naturel. La nouvelle coloration du moment, appelée grey blending est pile dans cette tendance. Gianni Coppa, coiffeur et fondateur du salon R’Factory à Paris, recommande volontiers cette technique de balayage de plus en plus populaire aux femmes qui souhaitent conserver leurs cheveux blancs ou grisonnants. Elle serait idéale pour assumer ses cheveux blancs sans les démarcations que laissent les colorations classiques.

Le grey blending, quèsaco ?

Littéralement « mélange de gris » en français, le grey blending est une technique de balayage spécifique aux chevelures « blanchissantes ». Elle consiste à travailler une méthode d’application pour apporter des nuances et des reflets aux cheveux blancs afin de les mettre en valeur. « On obtient ce résultat grâce à une méthode de micro-balayage, soit plutôt claire s’il y a déjà une ancienne couleur et que les cheveux ont repoussé, soit plus foncée si on recherche un effet poivre et sel. L’idée est de fondre les cheveux blancs dans la masse pour un résultat uniforme », explique Gianni Coppa.

Une bonne idée pour les cheveux grisonnants ?

Le poivre et sel n’est pas votre tasse de thé ? Le pro de la colo recommande alors de travailler un grey blending dans des nuances claires pour apporter un maximum de luminosité et de brillance à la chevelure. Cela permet de créer davantage de points lumineux tout en conservant un résultat naturel pour éviter un entretien trop régulier et contraignant.

Pour qui ?

Le grey blending est réservé aux cheveux poivre et sel ou blancs et s’adapte mieux sur des bases claires (châtain ou blond). Si cette technique séduit toutes celles qui souhaitent passer d’une coloration à une chevelure plus naturelle, elle permet aussi de personnaliser sa couleur en apportant de la lumière et de la brillance.

Quel entretien ?

Privilégiez des routines pour cheveux colorés avec des shampooings protecteurs de couleurs, voire déjaunissants à pigments bleus ou violets. A chaque lavage, laissez poser un soin sur les longueurs afin de garder une fibre saine : soit un masque hydratant et nourrissant pour les cheveux épais à moyen, soit un conditionneur protecteur de couleur pour les cheveux fins à moyens. Enfin, il est inutile de retourner chez votre coloriste toutes les trois semaines. Prenez rendez-vous lorsque vous trouvez que votre chevelure manque d’éclat et de brillance !

A lire aussi :

⋙ Changer de coiffure après 50 ans : 7 erreurs à éviter

⋙ 8 mauvaises habitudes beauté à bannir à 50 ans

⋙ 5 coupes tendance à adopter à 50 ans

Source: Lire L’Article Complet