La profiloplastie, une technique pour corriger l’équilibre du visage

  • Qu’est-ce que la profiloplastie ?
  • Profiloplastie : bistouri ou injections ?
  • Comment se déroule une séance de profiloplastie ?
  • Quels résultats espérer après une profiloplastie ?
  • Quelles sont les contre-indications ?
  • Combien coûte une profiloplastie ?

Un front trop plat, une bosse sur le nez, un menton en retrait… Toutes ces caractéristiques physiques peuvent parfois rendre un profil que certain.es jugeront disproportionné. Quand cela crée le malaise devant le miroir au point de devenir un véritable complexe, il est possible de corriger l’équilibre du profil grâce à la profiloplastie.

Qu’est-ce que la profiloplastie ?

La profiloplastie est une solution d’embellissement du profil. « Les deux zones que l’on travaille essentiellement en profiloplastie sont le nez et le menton, explique le Dr Alexandre Marchac, chirurgien plasticien et esthétique à Paris. Une fois que l’on a bien mis en place ces deux structures fondamentales, on peut ensuite poursuivre la profiloplastie par les lèvres et le front. »

Classiquement, la profiloplastie se fait par chirurgie. Mais aujourd’hui, il est possible de procéder plus simplement et de façon beaucoup moins invasive avec des injections d’acide hyaluronique. Bien connues quand il s’agit d’estomper les rides, les injections d’acide hyaluronique permettent aussi de créer du volume, notamment pour arrondir un front, camoufler une bosse au niveau du nez, ou même allonger un menton trop court. 

Profiloplastie : bistouri ou injections ? 

« Tout dépend de la forme du profil, du nez, du menton et de la mâchoire, précise notre spécialiste. Par exemple, tous les nez ne peuvent pas bénéficier d’une rhinoplastie médicale (par injections, ndlr). Elle convient seulement aux nez qui ont une petite bosse, avec un creux au niveau de la partie supérieure, et une pointe particulière. Dans mon activité de rhinoplastie, j’ai à peu près un tiers des patients pour lesquels je fais des rhinoplasties médicales et deux tiers des patients qui relèvent plutôt de la rhinoplastie chirurgicale ».

Et de poursuivre : « Pour le menton, c’est un peu la même chose. On peut donner de la projection à un menton à condition qu’il n’y ait pas de problème au niveau de la mâchoire et que l’occlusion dentaire soit bonne (que les dents soient bien positionnées les unes au-dessus des autres, ndlr). Au lieu de mettre des petits implants en silicone comme on le faisait il y a une vingtaine d’années, on peut désormais agir plus simplement avec des injections d’acide hyaluronique. »

En résumé ? Les profils ayant un nez avec une petite bosse et un petit menton ont tout intérêt à se tourner vers des injections d’acide hyaluronique. En revanche, cette dernière solution est plus compliquée pour les profils avec une grande bosse sur le nez et un menton trop en avant.

Comment se déroule une séance de profiloplastie ?

En chirurgie esthétique, la profiloplastie est une intervention combinant a minima une rhinoplastie et une génioplastie. Elle peut durer entre 1 heure et demi et 4 heures, et s’effectue sous anesthésie générale. 

En comparaison, la profiloplastie par injections est un protocole beaucoup plus rapide, qui se déroule en cabinet médical et non au bloc opératoire. Il s’agit de petites injections sur des points extrêmement précis, effectuées au moyen de micro-aiguilles ou de canules. Le protocole dure à peu près une demi-heure. Les produits utilisés sont résorbables et disparaissent au bout de 12 à 18 mois, ce qui implique de renouveler les injections régulièrement. 

« Les injections permettent d’avoir un résultat qui est certes ‘à refaire’ mais dont le rapport risques/bénéfices est vraiment formidable, assure le Dr Alexandre Marchac. C’est rassurant pour les patient.e.s de savoir que le résultat n’est pas définitif et irrémédiable. D’autant plus qu’il existe aujourd’hui un antidote à l’acide hyaluronique : la hyaluronidase qui permet de dissoudre tout l’acide injecté en cas de problème et donc de faire marche arrière, ce qui n’est pas aussi simple en chirurgie. »

Un point important à préciser : quelle que soit la méthode choisie, tout projet de profiloplastie repose sur une analyse préalable du chirurgien esthétique. Ce dernier doit vous informer de toutes les alternatives possibles, faire des photos de face, de trois quarts et de profil, vous expliquer clairement le déroulé de l’intervention, vous informer des suites opératoires et des complications éventuelles … Une profiloplastie ne s’improvise pas. Si vous avez le moindre doute ou que vous ne vous sentez pas suffisamment écouté.e, passez votre chemin !

Quels résultats espérer après une profiloplastie ?

Sans surprise, une profiloplastie chirurgicale est une intervention plus lourde qu’une profiloplastie médicale. La première nécessite une hospitalisation de 24h minimum et une convalescence d’au moins 7 jours, tandis que la seconde permet de reprendre immédiatement une vie normale, avec un résultat visible tout de suite.

Autre bon point de la profiloplastie médicale : « Il n’y a quasiment aucun gonflement après, aucune marque et aucune cicatrice », assure le chirurgien. En l’espace d’une demi-heure, les injections d’acide hyaluronique donnent un aspect plus gracieux au profil, de façon plus naturelle et moins figée qu’en chirurgie. 

Quelles sont les contre-indications ?

Pour une profiloplastie chirurgicale : elle est déconseillée en cas d’antécédents cardiaques ou pulmonaires, de prise de médicaments favorisant les saignements et les troubles de coagulation, d’état psychologique instable, de pathologies actives au niveau du nez ou du menton, ou encore, en cas de grossesse. Tous les antécédents et les traitements en cours doivent bien évidemment être signalés au chirurgien et à l’anesthésiste. 

Pour une profiloplastie médicale : l’intervention est déconseillée aux personnes ayant une maladie auto-immune, sous anticoagulants ou médicaments lourds. Elle est également proscrite en cas d’allergie à l’acide hyaluronique ou de grossesse.

Combien coûte une profiloplastie ?

Pour une profiloplastie chirurgicale : autour de 5 000 euros, sachant que le prix peut varier en fonction de la réputation et de l’expertise du chirurgien.

Pour une profiloplastie médicale : le prix varie en fonction de la quantité d’acide hyaluronique utilisée et des zones à injecter. Généralement, il faut compter entre 500 et 2 000 euros.

  • Comment le Restylane a révolutionné la médecine esthétique
  • « Zoom-face » : quand la Covid-19 donne des envies de chirurgie esthétique

Source: Lire L’Article Complet