Skincare : 3 textures à emprunter à la cosmétique coréenne

Véritable phénomène, la K-Beauty (ou cosmétique coréen) fait des ravages dans le monde, et de plus en plus en France ! Avec pour ambition d’avoir le teint parfait, les Coréennes mettent tout en œuvre pour nous proposer des produits les plus efficaces possible, non sans une certaine innovation. Des expériences singulières, des ingrédients naturels, des packaging kawaii, tout est mis en œuvre pour rendre le make up et le skincare aussi efficaces qu’attractifs. Mais là où les Coréens font fort, c’est au niveau des textures, souvent évolutives, qui s’appuient sur des compositions hybrides. Entre les poudres-sérum et l’huile mousseuse, il y a de quoi s’inspirer, non ? L’équipe Lucette, vos conseillers beauté en ligne, s’est donc penchée sur trois textures inspirées par la cosmétique coréenne, pour un teint toujours plus lumineux !

L’huile aqueuse
L’huile est une texture que l’on connaît désormais bien, qu’il s’agisse de se démaquiller ou de nourrir sa peau en profondeur. À la fois sensorielle et efficace, elle est devenue la meilleure amie de toutes les personnes souhaitant faire de leur routine beauté un moment à elle, et rien qu’à elle. Et les Coréens l’ont bien compris, puisqu’ils ont tiré profit du meilleur de la texture huileuse, pour la transformer en quelque chose d’indescriptible, fondamentalement novateur, et résolument efficace. En témoigne l’huile aqueuse fondamentale de Dear, Klairs qui n’est autre qu’un sérum hydratant, mais pas que ! En effet, ce produit vegan est formulé avec des ingrédients actifs tels que les extraits de riz ou les extraits de peptides, de sorte à convenir à toutes les peaux déshydratées. Mais ce produit va plus loin, notamment en termes de texture. Eh oui, car cette huile possède une texture plus légère, plus souple qu’une huile classique, pour un moment de bien-être décuplé, et une peau régénérée !  

 

Le masque évolutif
On l’aura compris, l’industrie de la beauté et du bien-être joue un rôle majeur dans la culture coréenne. Et si, en France, on pense avoir fait le tour des textures, la Corée est là pour nous rappeler que non, loin s’en faut ! Un exemple ? Les masques en tissu, qui se déclinent aussi bien sur le visage que sur les mains ou les pieds. Les textures imbibées de ce type de produit ont rendu son usage particulièrement intéressant lorsqu’on souhaite un coup de fraîcheur immédiat sur le visage. Mais, par exemple, sur les pieds, l’intérêt est tout autre, et les textures bien surprenantes ! En témoigne le masque Peeling Day Relax de VILLAGE 11 FACTORY, un masque pour les pieds que l’on enfile comme un chausson. Mais ça n’est pas tout, puisque la texture, riche en AHA et BHA, permet non pas d’hydrater, mais bien de retirer les peaux mortes et d’adoucir la voûte plantaire. Le produit est en effet concentré sur le bas du chausson, et garantit une exfoliation irréprochable. Pour un pied aussi doux qu’une peau de bébé !  

 

Des textures ludiques
En Corée, et notamment en Corée du sud, on fait une place de choix à la quête du teint lisse, unifié et lumineux. Et si les cosmétiques locales ont une longueur d’avance sur les nôtres, cela est également dû aux textures. En misant sur des mélanges pas toujours instinctifs ou à des complexes novateurs, les Coréennes parviennent à obtenir une efficacité maximale, pour une peau en pleine santé. C’est sur cette base que se sont développés les sérums Iren, conçus pour s’associer entre eux. En effet, en mélangeant, en superposant différents sérums, il est ainsi possible de profiter de différentes actions, pour un cocktail on ne peut plus efficace sur la peau, en plus d’être personnalisé. Par exemple, un sérum hydratant mêlé à un sérum éclaircissant, et vous voici parée pour l’automne de la plus belle des manières. Merci la Corée ! 

 

L’équipe Lucette

Source: Lire L’Article Complet