Adriana Karembeu : cette histoire bouleversante qui l'a émue aux larmes

Dans Les pouvoirs extraordinaires du corps humain diffusé sur France 2, le 31 août 2021, Adriana Karembeu n’a pu s’empêcher de pleurer, face au témoignage bouleversant de deux sœurs qui ont subi une double mastectomie préventive des seins.

  • Michel Cymes
  • Adriana Karembeu

Un moment d’une intense émotion. Alors que l’émission Les pouvoirs extraordinaires du corps humain était consacré aux Mystères de nos gènes, les secrets de la longévité, le mardi 31 août 2021, sur France 2, Michel Cymes et sa fidèle complice, Adriana Karembeu, sont allés à la rencontre de plusieurs invités, pour mieux comprendre le fonctionnement de notre ADN, des chromosomes et des gènes qui composent notre corps. Et de montrer jusqu’à quel point nous pouvons influencer notre destin génétique.

Porteuses du gène BRCA qui augmente le risque du cancer du sein

C’est ainsi que, dans la séquence sur la prévention génétique pour éviter les cancers, ils ont fait la connaissance de deux sœurs à l’histoire médicale familiale complexe. Laetitia et Audrey Mendes sont toutes les deux porteuses d’une mutation sur le gène BRCA qui augmente les risques de cancer du sein et des ovaires. Elles ont pris une décision radicale. Les deux sœurs ont choisi de subir une double mastectomie préventive pour diminuer la menace de la maladie. Une ablation qu’avait également suivie Angelina Jolie, en mai 2013, à l’âge de 37 ans. Sa mère, sa grand-mère et une de ses tantes étant mortes à cause du même cancer.

Au cours de l’émission, Michel Cymes et Adriana Karembeu rejoignent les deux sœurs dans le studio de danse où Audrey enseigne la pole dance. Ils assistent alors à un moment de grâce où les jeunes femmes sont en train de danser sur la chanson Corps d’Yseult. Un moment suspendu dans le temps où ne règne qu’harmonie, féminité et douceur entre les deux corps se mouvant au rythme de la mélodie. Adriana Karembeu, très émue, ne peut s’empêcher de retenir quelques larmes. Michel Cymes tente aussi de cacher son émotion.

Un gène qui se transmet de génération en génération

Après leur prestation, les deux animateurs découvrent l’histoire des deux sœurs qui ont une prédisposition au cancer du sein et des ovaires, suite à un gène qui se transmet de génération en génération. “C’est un risque plus accru d’être exposées davantage à ces cancers du sein qui ont touché les femmes dans notre famille : arrière-grand-mère, grand-mère, mère“, explique Laetitia qui raconte le combat mené, “c’est notre maman, au cours de son parcours thérapeutique, qui a beaucoup parlé de ces cancers qui frappaient sa famille. Elle a commencé à se renseigner pour elle, mais surtout pour ses filles. L’idée était de trouver une solution avant de tomber malade. Quand elle a fait son test, je l’ai fait en même temps qu’elle. J’ai su que j’étais porteuse très jeune.”

Sa jeune sœur Audrey découvre qu’elle est également porteuse. À quelques années d’intervalle, elles choisissent de se faire retirer les seins. “C’est un gros bouleversement dans une vie de femme, ce n’est pas un geste anodin“, précise Audrey. Mais elles ne regrettent rien. Au contraire. Elles n’ont plus l’impression d’avoir une épée de Damoclès au-dessus de la tête. Et profitent pleinement de la vie. Ce discours plein d’espoir a permis de redonner le sourire à Adriana Karembeu. Et de profiter d’une petite leçon de pole dance.

A lire aussi : Adriana Karembeu : son avis bien tranché sur la chirurgie esthétique

Source: Lire L’Article Complet