Adriana Karembeu dans Plus belle la vie : sa vie de couple déjà impactée par la série

Adriana Karembeu, la nouvelle recrue de la série Plus belle la vie, va rejoindre Marseille pour commencer le tournage du feuilleton. Une nouvelle aventure qui ravit la mannequin de 49 ans, mais qui va avoir des conséquences sur sa vie de couple.

C’est la rentrée pour Adriana Karembeu. En juillet dernier, Le Parisien a révélé que l’ambassadrice de la Croix Rouge figure au casting de la série Plus belle la vie diffusée sur France 3. Deux mois plus tard, direction Marseille pour la top-modèle de 49 ans afin de commencer le tournage qui va durer un peu plus d’un mois. Pour l’occasion, la mère de famille a répondu aux questions du Parisien, ce jeudi 2 septembre.

Mère d’une petite fille âgée de trois ans prénommée Nina, Adriana Karembeu va devoir se partager en deux. Cette dernière a déjà prévu de faire “les allers-retours entre Monaco (son lieu de résidence NDLR) et Marseille” pour rejoindre “sa petite fille.” Difficile pour elle de rester loin de son enfant qu’elle a eu tardivement et puis “c’est son papa qui va s’en occuper et je pense qu’il apprécierait que je rentre dès que possible” s’amuse-t-elle. Pas toujours évident de gérer un enfant seul, donc être deux n’est jamais de trop. Surtout quand le papa a mal vécu l’arrivée de leur fille parce qu’il “a eu l’impression de perdre sa femme. Un bébé demande tant d’attention ! Au début, c’était difficile pour luicomme l’a expliqué Adriana Karembeu à Paris Match en juin 2020.

Adriana Karembeu : ses confidences sur sa grossesse tardive

Lors d’une interview dans les colonnes de Nous Deux publiée le 31 août, Adriana Karembeu s’est confiée sur sa grossesse tardive. En effet, l’ancienne mannequin est devenue maman à l’âge de 46 ans d’une petite fille appelée Nina. “Je n’aime pas le temps qui passe car vis-à-vis de ma fille, je suis une maman âgée. J’aimerais tenir le plus longtemps possible pour elle”, a-t-elle déclaré. Cette dernière, qui fêtera bientôt ses 50 ans, a notamment évoqué son angoisse dene pas être à ses côtés pour l’accompagner dans toutes les étapes clé de sa vie.” Elle a donc prévu d’être présente le jour de sa rentrée en crèche un souhait qu’il lui était cher : “Je veux être disponible pour l’accompagner ce jour-là.” D’où son envie et besoin de rentrer à la maison pour retrouver ses amours.

Crédits photos : BEST_IMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet