Affaire Coline Berry : Richard évoque une "blessure profonde" (et fait des révélations sur Mila), sa fille Joséphine aussi brise le silence

Tandis que Coline Berry Rojtman a perdu son procès en appel, Richard Berry a de nouveau pris la parole pour évoquer l’affaire. Quant à son autre fille, Joséphine Berry, elle a fait de troublantes déclarations…

  • Joséphine Berry brise le silence
  • Appel perdu et suite
  • Pascale Louange s'exprime
  • Richard Berry brise le silence
  • Jeux sexuels sordides
  • Coline Berry "bandante"
  • L'enquête
  • Marilou Berry
  • Jeane Manson
  • "Des coups"
  • Accusations d'inceste

[Mise à jour le lundi 18 décembre à 11h54] Richard Berry, accusé d'inceste par sa fille Coline Berry-Rojtman, a de nouveau clamé son innocence, dans une interview au Journal du Dimanche, parue ce 17 décembre. "J'ai immédiatement démenti ces ignobles accusations, puis je me suis astreint au silence car j'ai voulu laisser faire la justice. Celle-ci a prononcé un classement sans suite, attendu car les faits étaient prescrits, et par deux fois, lors des procès en diffamation intentés par Jeane Manson, elle a condamné Coline pour ses mensonges", a-t-il d'abord déclaré avant d'assurer : "Le jugement est très clair, très précis, et l'affaire, en matière de justice, est derrière moi. Je peux aujourd'hui m'exprimer et affirmer que tout est faux".

Le comédien de 72 ans se dit aujourd'hui "accusé à tort". "C'est une blessure omniprésente, une blessure profonde. Ma fille de 8 ans ne connaît pas l'existence de Coline […]. Pour les besoins de l'enquête, elle a dû être entendue par la brigade des mineurs. Envoyer notre enfant là, c'était terrible pour ma femme et moi. Pour mon autre fille Joséphine aussi, qui se bat pour moi, ces accusations ont eu des conséquences difficiles", a détaillé l'acteur, toujours auprès du JDD.

Joséphine Berry s'est "interrogée" sur la culpabilité de son père

Sa fille Joséphine Berry, née de son ancien amour avec Jessica Forde, a également tenu à s'exprimer ce 15 décembre, soit quelques jours après la confirmation de la condamnation de Coline Berry-Rojtman pour "accusations mensongères d'inceste" envers Jeane Manson. Sur Instagram, l'actrice de 30 ans a pris la défense de son père : "Depuis plus de deux ans, je vis une situation bouleversante au sein de ma famille et dans les médias. Aujourd'hui, je me sens libérée".

La trentenaire, qui avait été "choquée par la violence des accusations", a affirmé qu'elle n'avait "jamais assisté à aucun acte repréhensible" de la part de son père. Mais elle a tout de même tenu à s'en assurer : "Enfouir des souvenirs peut arriver à beaucoup de victimes de traumas, je me suis donc interrogée et j'ai consulté afin de chercher des souvenirs que j'aurais éventuellement enterrés. Et j'affirme, sans l'ombre d'un doute, qu'il y en a aucun". Et d'ajouter : "Aucune éventuelle autre victime d'acte pédophile ne s'est présentée ou n'a été identifiée, cela malgré une violente campagne médiatique".

https://www.instagram.com/p/CmOKt-2LKiK/

Une publication partagée par Josephine Berry (@josephineberry_official)

Coline Berry-Rojtman : sa condamnation confirmée

Coline Berry-Rojtman avait fait appel du verdict du tribunal d'Aurillac, qui l'avait condamnée à verser 20 000 euros à Jeane Manson pour "accusations mensongères d'inceste". Mais la cour d'appel de Riom a confirmé la condamnation de la fille de Richard Berry pour diffamation envers Jeane Manson, son ex-belle-mère. Le jugement de première instance reste donc identique "dans toutes ses dispositions". Coline Berry-Rojtman avait été condamnée à verser 2000 euros d'amende pour diffamation et 20 000 euros de dommages et intérêts. Elle ne compte pas en rester là. L'épouse de l'acteur, de son côté, a pris la parole publiquement sur Instagram.

Coline Berry persiste face à la justice : malgré l'appel perdu, elle passe à l'étape d'après

Malgré tout, L'avocat de Coline Berry-Rotjman, Me Patrick Klugman, a annoncé un pourvoi en cassation souligne Purepeople. "Face à une décision qui criminalise la parole des victimes de violences sexuelles, Coline Berry décide de se pourvoir en cassation. Cette décision recèle tous les éléments d'un scandale qui ne peut et ne doit pas perdurer ni dans notre Etat de droit ni pour la libération de la parole des victimes d'abus sexuels et d'inceste", a-t-il déclaré.

Pascale Louange sort du silence

La femme de Richard Berry a commenté l'appel perdu de Coline Berry sur son compte Instagram et la femme de l'acteur ne mâche pas ses mots face à son écœurement. "La justice a conclu cette affaire de la seule manière possible. L'arrêt de la cour d'appel analyse très complètement la fabrication d'un mensonge. Depuis deux ans, je vis un cauchemar éveillé auprès d'un homme accusé à tort. Certes, je ne connaissais à l'époque ni Richard Berry ni sa fille, mais je sais que les accusations de Madame Coline Berry-Rojtman contre son père sont mensongères, et je sais qu'il est innocent", écrit-elle dans une publication partagée sur son compte.

https://www.instagram.com/p/CmCVgctrj76/

Une publication partagée par Pascale Louange (@pascalelouange)

"C'est foutu"… Richard Berry brise le silence après les accusations d'inceste

Le 9 novembre, une nouvelle audience s'était ouverte à Riom, dans le Puy-de-Dôme, explique Le Parisien. Tandis que Jeane Manson a assuré, lors du premier jour de ce procès, que les propos de son ancienne belle-fille relevaient du "mensonge total", Richard Berry, présent en tant que témoin, a lui aussi pris la parole : "Je suis son père. Coline reste ma fille même si toutes ses accusations sont mensongères. Je suis touché, affecté par ce qu'elle a dit, je suis triste et choqué mais pour moi maintenant c'est foutu, le mal est fait".

L'acteur est même allé plus loin en assurant, au sujet de sa fille : "Depuis l'enfance elle a toujours menti, on la surnommait 'Coco la mytho', tout ce qu'elle a déclaré sur moi est faux". Mais pourquoi Coline Berry-Rojtman aurait-elle inventé un récit si sordide selon son père ? "Par jalousie contre mes ex-épouses. J'ai une carrière, sa jeune sœur Joséphine aussi. Coline a une vie compliquée, elle n'a peut-être pas trouvé autre chose pour exister", a déclaré celui-ci.

Des jeux sexuels sordides

L'enquête qui visait Richard Berry, accusé d'inceste par Coline Berry, a elle été classée sans suite en août dernier. Mais Le Parisien révèle le contenu des investigations. La fille de Richard Berry avait assuré auprès des enquêteurs qu'elle avait été "embrassée sur la bouche avec la langue" par son père depuis sa plus tendre enfance. Elle affirme également qu'elle a souvent vu son père se promener nu, le sexe en érection, alors qu'elle avait entre 6 et 10 ans. Selon ses déclarations, elle aurait été poussée à participer à des jeux sexuels avec Richard Berry et sa belle-mère de l'époque, Jeane Manson. Celle-ci aurait "mimé des cymbales avec ses seins", tandis que la fille de l'acteur aurait été forcée de "jouer de la flûte ou de la trompette avec le sexe de son père", lit-on dans Le Parisien. "J'avais les lèvres entrouvertes et un bout de son gland était dans ma bouche pour que je mime le souffle d'un instrument", avait-elle également déclaré aux enquêteurs. 

  • Coline Berry, condamnée pour diffamation : ce qu'elle doit payer

    Coline Berry a été condamnée pour diffamation par le tribunal d'Aurillac, le 14 avril. La fille de Richard Berry doit verser des dommages et intérêts à Jeane Manson…

Coline Berry aurait été qualifiée de "bandante" par son père

Mais ce n'est pas tout. Selon Coline Berry, son père lui aurait demandé de le photographier nu sous la douche, alors qu'elle était enfant, et lui aurait touché les seins à travers son pull en lui disant qu'elle était "bandante". Une amie d'enfance de Coline Berry, entendue par les enquêteurs, avait d'ailleurs assuré qu'à 13 ans, la fille de Richard Berry lui avait parlé de jeux sexuels qui la "dégoûtaient" avec son père. Des épisodes qu'elle aurait également raconté à son ancien petit ami alors qu'elle avait 19 ans, selon les déclarations de ce dernier. "Les propos (de Coline Berry) sont compatibles avec les faits dénoncés, son discours est sincère et authentique (…) et ne présente pas de tendance à l'affabulation", est-il précisé dans le compte-rendu de l'enquête médico-psychologique.

"L'enquête a considéré que les faits étaient vraisemblables et caractérisés. S'ils n'avaient pas été prescrits, Richard Berry aurait été jugé. On ne peut donc plus dire que Coline Berry est une menteuse. Même si Richard Berry, à travers notamment le procès en diffamation intenté par Jeane Manson, fait tout pour réduire sa fille au silence", a expliqué l'avocate de la fille de Richard Berry, Me Klugman.

L'avocat de Richard Berry, Me Temime, a rétorqué, lui : "Nul ne peut affirmer que, sans la prescription, monsieur Richard Berry aurait été jugé. L'enquête est évidemment très partielle, s'agissant de faits prescrits, et seul un juge d'instruction aurait eu le pouvoir de décider d'un jugement ou d'un non-lieu dans une affaire de ce type".

L'enquête classée sans suite

Alors que Richard Berry a été accusé d'inceste par sa fille Coline Berry Rojtman, l'enquête qui visait l'acteur a été classée sans suite, le 31 août, "du fait de l'acquisition de la prescription de l'action publique", a annoncé le parquet de Paris. L'avocat de la plaignante, Me Patrick Klugman a réagi auprès de l'AFP: "Coline Berry a dénoncé ces faits en sachant pertinemment qu'ils étaient prescrits, pour qu'il y ait une enquête. Celle-ci prend acte que les faits sont prescrits. Nous comprenons donc que les faits sont caractérisés, et c'est ce que nous attendions". Et de conclure: "Plus personne ne pourra dire que Coline Berry est une menteuse".

Quant à l'avocat de Richard Berry, Me Hervé Temime, il a retorqué: "Contrairement à ce qui a pu être indiqué à tort, rien ne permet de dire que les faits sont établis. Le parquet ne l'a pas dit et n'avait d'ailleurs pas à le dire".

  • Coline Berry giflée au tribunal, Jeane Manson dénonce "Coco la mytho", Richard Berry "désespéré"…

    Jeane Manson a porté plainte pour diffamation contre Coline Berry-Rojtman, qui a comparu devant le tribunal d'Aurillac le 1er avril. La chanteuse a demandé à la fille de Richard Berry, qui accuse son père d'inceste, "d'arrêter ces mensonges". Mais l'audience, déjà sous tension, a surtout été marquée par une claque assénée à Coline Berry par sa belle-mère, Pascale Louange, l'actuelle compagne de Richard Berry… Stupeur dans le Cantal.

Marilou Berry défend sa cousine

Marilou Berry, qui a vivement soutenu sa cousine Coline Berry-Rojtman depuis le dépôt de plainte de celle-ci, a expliqué auprès de Gala: "Je ne pouvais pas faire autrement face à une injustice trop grande. Son père est quelqu'un d'extrêmement influent qui avait, je pense, le pouvoir. C'était injuste de la laisser toute seule dans ce procès médiatique de merde qui a été fait".

Coline Berry Rojtman a accusé son père d'attouchements sexuels en janvier 2021. Les faits auraient eu lieu lorsqu'elle était enfant, alors qu'elle était âgée de huit à dix ansSi les faits sont désormais prescrits, la quadragénaire avait tout de même porté plainte contre son géniteur pour "viols, agressions sexuelles et corruption de mineur".  Sa plainte visait également l'artiste Jeane Manson. A l'époque des faits présumés, le père de Coline Berry Rojtman était marié à la chanteuse américaine.

  • Marilou Berry : son oncle "frappait Catherine enceinte", "points de suture" et "chaos"

    Marilou Berry soutient sa cousine Coline Berry Rojtman et accable Richard Berry. La fille de Josiane Balasko et Philippe Berry a raconté les coups portés par son oncle, sa violence et les tensions familiales…

Des "jeux sexuels" dénoncés

Un extrait de la plainte de Coline Berry Rojtman avait été publié dans Le Monde. Celle-ci y dénoncait des "jeux sexuels" qui, selon la plaignante, auraient été initiés par son père et son épouse de l'époque. 

"Quand le couple avait la garde des enfants en fin de semaine, il leur serait arrivé, le matin après leurs ébats, de convier ceux-ci dans la chambre parentale. Le père de la plaignante lui aurait alors proposé de jouer à l'orchestre avec ses organes sexuels et ceux de sa partenaire (pénis, seins), les deux adultes étant nus.[…] Mme Coline Berry aurait donc été contrainte d'apposer sa bouche sur le sexe de M. Berry, le tout en présence de l'autre enfant et de manière répétée", lit-on dans l'extrait de plainte.

"Il me montrait comment son sexe pouvait bouger. Evidemment, j'étais petite, je me disais : 'Ah, il peut faire bouger son sexe'. Plus tard, j'ai compris que quand un sexe d'homme bouge, c'est qu'il est en érection", a raconté Coline Berry Rojtman au Monde.

Jeane Manson, "horrifiée", dément les accusations

Quant à Jeane Manson, elle a nié en bloc les accusations, notamment dans un message audio diffusé dans l'émission Touche Pas à Mon Poste, le 3 février 2021: "Je dénonce cette inquisition malsaine. C'est une affaire entre un père et une fille qui n'arrivent pas à se comprendre. Ce n'est pas mon histoire (…) Je suis horrifiée par ces propos car durant le peu de temps que j'ai passé avec elle, à aucun moment je n'ai eu connaissance de faits à caractère incestueux de la part de Richard".

  • Richard Berry et l'inceste : Jeane Manson brise le silence dans TPMP

    Alors que son ex-époux Richard Berry est accusé d'inceste par sa fille Coline, Jeane Manson, également visée par une plainte, a réagi avec fermeté dans "Touche Pas à Mon Poste"… Elle s'est dite "horrifiée"…

Sa fille, Shirel, s'était également exprimée dans un post Facebook ;  "Il n'y a pas eu de gestes déplacés de Richard. Il n'y a pas eu de jeu sexuel avec lui et ma mère. Jamais. Aucun abus, aucun attouchement, rien. Les mensonges de Coline sont impardonnables".

  • Shirel, ex-belle-fille de Richard Berry : des "mensonges impardonnables"

    Alors que Richard Berry est accusé d'inceste, Shirel, la fille de Jeane Manson, est sortie du silence pour exposer sa version des faits, sur Facebook. Elle a dénoncé des "mensonges impardonnables".

Richard Berry reconnaît "les coups"

Quant à Catherine Hiegel, la mère de Coline Berry Rojtman, elle avait confié au Monde que Richard Berry avait été un mari violent. "Il m'a toujours fait peur", a-t-elle expliqué.

Si l'acteur nie en bloc les accusations d'inceste, il a toutefois avoué les "coups" et les violences envers ses ex-épouses Catherine Hiegel et Jeane Manson, toujours selon le Monde.

Richard Berry : le "choc" après les accusations d'inceste

En ce qui concerne les accusations d'inceste, l'acteur s'était dit "choquédans Le Point. "Je suis face à une situation parmi les plus douloureuses qui soient pour un homme, et pour un père", a-t-il d'abord déclaré avant de livrer sa version des faits. 

L'acteur de 70 ans a raconté qu'il s'était séparé de la mère de sa fille, Catherine Hiegel, alors que celle-ci avait deux ans. Et la rupture se serait déroulée "dans des conditions très conflictuelles".

  • Comment Catherine Hiegel, la mère de Coline Berry, soutient sa fille contre Richard Berry

    Coline Berry, l'aînée de Richard Berry, accuse son père de faits incestueux. Sa mère, la comédienne Catherine Hiegel, soutient sa fille, son unique enfant, et évoque des épisodes de "violences"…

Il a assuré qu'après cette subite séparation, il veillait à s'occuper de sa fille le dimanche, puis le week-end, avec sa conjointe de l'époque Jeane Manson. "J'ai été un père trop jeune, trop absent, mais aimant, et respectueux de ma fille", a-t-il assuré. 

https://www.instagram.com/p/CBsm_n_gG5J/

Une publication partagée par Coline Berry Rojtman (@colineberryrojtman)

Des décennies plus tard, en 2014, Richard Berry, en couple avec la comédienne Pascale Louange, a annoncé qu'il allait de nouveau devenir papa

"Je démens ces accusations immondes"

"Coline, elle-même enceinte, a réagi avec une violence extrême, puis, dans un mail envoyé à ma femme, elle a pour la première fois fait allusion au fait qu'elle aurait été 'abusée'", a poursuivi celui qui est désormais père d'une petite Mila, 7 ans.

  • Coline, Joséphine et Mila : les 3 filles de Richard Berry [PHOTOS]

    Richard Berry est père de trois filles : Coline, 45 ans, Joséphine, 29 ans et Mila, 6 ans. La première a porté plainte contre l'acteur le 2 février pour "viols, agressions sexuelles et corruption de mineur"…

Mais l'acteur persiste et signe : il n'a jamais été coupable de telles atrocités. "Je démens de toutes mes forces et sans ambiguïté ces accusations immondes. Je n'ai jamais eu de relations déplacées ou incestueuses avec Coline ni avec aucun de mes enfants. Ces allégations sont fausses".

https://www.instagram.com/p/CAxNEdZgThT/

Une publication partagée par Coline Berry Rojtman (@colineberryrojtman)

"Son récit a évolué avec le temps. Il a été démenti, renouvelé et enrichi par elle au gré des interlocuteurs, ou de l'actualité. Pendant des années, j'ai tenté de lui parler, de mettre un terme à ses mensonges, de comprendre ce dont elle avait besoin, sans succès. Je m'en suis ouvert à des psychiatres, à ma famille, à mes amis", a ajouté le comédien, qui a donné en 2005 un rein à sa sœur Marie Berry, alors qu'elle était en insuffisance rénale terminale et atteinte de la maladie génétique du syndrome d'Alport.

https://www.instagram.com/p/CDHUHQdgUSg/

Une publication partagée par Coline Berry Rojtman (@colineberryrojtman)

Richard Berry, face à une "enquête approfondie"

Selon le comédien de 70 ans, Coline Berry Rojtman aurait ensuite "remanié à nouveau son récit", après la parution de l'ouvrage de Camille Kouchner, La Grande Familia. Elle avait porté plainte après avoir été en contact avec plusieurs journalistes. 

"Dès que j'ai appris que cette démarche judiciaire avait été engagée, j'ai immédiatement fait écrire au procureur de Paris pour lui demander, malgré la prescription, qu'une enquête approfondie soit diligentée pour que la vérité soit définitivement établie", avait asséné le comédien.

  • Inceste, vers la fin d'un tabou ?

    Depuis la parution, le 7 janvier 2021, du livre de Camille Kouchner, "La Familia Grande", mettant en cause son beau-père, le politologue Olivier Duhamel, les témoignages des victimes d'inceste pleuvent sur les réseaux sociaux. Tandis que la parole se libère, la question du consentement et du délai de prescription de l'action publique sont désormais présentes dans la sphère publique et politique. Le Journal des Femmes fait le point.

Richard Berry, également père de l'actrice Joséphine Berry, née de son ancien amour avec Jessica Forde, a assuré que le reste de sa famille croyait à sa version des faits et niait celle de Coline Berry Rojtman: "L'ensemble des témoins de l'époque qui ont partagé notre vie et nos moments communs sont formels: rien de tout cela n'a existé. Pourquoi ma fille m'accuse-t-elle de gestes que je n'ai pas commis ? Pourquoi va-t-elle au bout de cette folie destructrice ? J'aimerais comprendre sa souffrance. J'ai été présent peut-être trop peu, ou trop tard. Je ne sais pas si cela peut expliquer quoi que ce soit".

Source: Lire L’Article Complet