Affaire Delphine Jubillar : sa maison surveillée par des caméras ?

Delphine Jubillar est introuvable depuis sa disparition dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020. Un drame qui pousse ses proches à continuer de lui rendre hommage, notamment en allumant des bougies et en surveillant sa maison grâce à une caméra, rapportent nos confrères de La Dépêche du Midi, mardi 7 septembre 2021.

  • Delphine Jubillar

Delphine Jubillar a disparu de son domicile dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020. Selon les informations de La Dépêche du Midi dans son édition du dimanche 29 août 2021, dès le début de l’enquête sur la disparition de Delphine Jubillar, les enquêteurs auraient rencontré des difficultés à analyser la personnalité de Cédric Jubillar. Les gendarmes de la section de recherches de Toulouse auraient même pris la décision d’entrer en relation avec les enquêteurs de la section de recherches de Besançon, en charge de l’enquête sur le meurtre d’Alexia Daval. Mais depuis, les enquêteurs peinent à la retrouver. On ne sait toujours pas la vérité, on est toujours dans le doute, on a peur. Surtout pour les petits, qu’ils sachent la vérité. Ils vivent sans leur maman qui était toujours présente auprès d’eux. Je la connais, elle était douce et gentille, attentionnée avec ses enfants.“, a déploré la cousine de Delphine Jubillar, auprès de nos confrères de BFMTV, lundi 6 septembre 2021.

Depuis la disparition de Delphine Jubillar, son entourage s’inquiète toujours autant. Désespérée, sa cousine a supplié Cédric Jubillar de parler s’il sait quelque chose… “S’il sait quelque chose ou s’il a fait quelque chose qu’il le dise, parce qu’on peut pas continuer à être dans le silence, ce n’est pas possible“.

La famille de Delphine Jubillar soutenue

Depuis neuf mois, la famille de Delphine Jubillar a reçu du soutien de la part de ses voisins. Récemment, la bougie qu’ils avaient installée devant la maison des Jubillar a été dérobée. “Bientôt 9 mois que notre Delphine a disparu. Aujourd’hui, je voudrais remercier une anonyme qui nous a livré des bougies, pour remplacer LA BOUGIE qui nous a été volé ( nous avons acheté et posé des caméras, pour la ou les personnes qui voudraient voler, ça sera direction la gendarmerie)“, a révélé l’auteur du groupe Facebook, “Soutiens aux familles de Delphine Aussaguel”. Nos confrères de La Dépêche du Midi se sont rendus sur les lieux et ont constaté qu’un bougie, des fleurs et une photo de la maman de deux enfants étaient présents devant son domicile. En revanche, “aucune trace de vidéosurveillance à proximité du domicile et dans ce quartier pavillonnaire de Cagnac“, ont-ils affirmé mardi 7 septembre 2021.

Le maire de Cagnac-les-Mines, Patrice Norkowski a confirmé qu’il n’était pas envisageable pour sa ville de fournir un dispositif de vidéosurveilance : “Il n’y a pas de caméras de vidéosurveillance à Cagnac et je n’ai jamais entendu parler de cette initiative ni même de vol. Ça devient vraiment n’importe quoi. Cette curiosité malsaine est lamentable, qu’on laisse les habitants de Cagnac-les-Mines tranquille“. C’est une habitante du quartier qui aurait pris sur elle d’installer une caméra sur sa propriété en direction de la maison des Jubillar.

Cédric Jubillar est présumé innocent.

Source: Lire L’Article Complet