Affaire Richard Berry : l’acteur dans la tourmente annonce une grande nouvelle

Au début de l’année 2021, Richard Berry a été visé par une plainte pour viols et agressions sexuelles sur mineur de 15 ans par sa fille Coline Berry. Dans la tourmente, l’acteur annonce grande nouvelle.

Coline Berry, la fille de Richard Berry, a porté plainte contre son père pour viols et agressions sexuelles sur mineur de 15 ans par ascendant et corruption de mineur, au début de cette année 2021. Les faits remonteraient à 1984-1986, quand son père l’aurait poussée à participer à des jeux sexuels avec Jeane Manson, sa compagne de l’époque. Parfois même en présence de la fille de celle-ci, Shirel. Depuis, l’acteur de 71 ans nie les faits, tout comme la chanteuse américaine, qui n’a pas manqué de railler la victime présumée. Dans la tourmente, Richard Berry a néanmoins décidé d’annoncer une grande nouvelle: il va remonter sur scène.

Privé de théâtre en raison des mesures liées à la crise sanitaire, il retrouvera son public à partir du 31 octobre prochain, comme il l’a annoncé via une story sur son compte Instagram. Sa pièce Plaidoiries, avec Éric Théobald, fait donc son retour sur les planches. En juillet dernier, l’acteur avait déjà teasé sur cette prochaine reprise, avant une tournée de janvier à mars 2022 à travers la France, la Suisse et la Belgique. Un retour sous le feu des projecteurs qui a révolté sa fille Coline Berry.

Coline Berry « révoltée »

Si Richard Berry peut compter sur le soutien de son producteur Jean-Marc Dumontet, qui dit refuser de « bafouer la présomption d’innocence », la nièce de Josiane Balasko, elle, a reconnu être « révoltée ». Elle n’accepte pas que son père incarne un avocat défendant des femmes et des enfants, dans ce spectacle. Par la voix de son conseil, Me Olivier Cousi, elle a rappelé que « si [son] père a nié (dans les médias) les accusations portées à son encontre, il a toutefois depuis cette plainte admis publiquement des faits de graves violences conjugales répétées ». Précisant aussi que son père a « reconnu avoir frappé gravement [sa] mère, Catherine Hiegel, qui a depuis perdu un tympan« . Le voir jouer le porte-parole de femmes et d’enfants victimes d’infractions pénales, Coline Berry juge cela « révoltant » et « insultant ».

Crédits photos : VEEREN / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet