Alain Delon : qui est Nico, la mère de celui qui clame être le fils de l'acteur français ?

Une bataille judiciaire oppose Ari Boulogne et Alain Delon pour savoir si le premier est le fils illégitime du second. Un enfant qui avait pour mère, la chanteuse allemande Nico, dont on vous brosse le portrait.

  • Nico –
  • Ari Boulogne
  • Alain Delon

La justice française s’est récemment déclarée incompétente pour répondre à la demande d’Ari Boulogne, qui souhaite une reconnaissance en paternité de la part d’Alain Delon. Ce dernier n’a en effet jamais reconnu la paternité du fils de Nico, la chanteuse du Velvet Underground, avec qui il a eu une brève liaison dans les années 1960. Mais qui était cette artiste et icône allemande ?

Mannequin dès quinze ans

De son vrai nom Christa Päffgen, Nico commence une carrière de mannequin à quinze ans et acquiert une belle notoriété par sa présence dans de nombreuses revues. Elle s’installera rapidement à Paris, capitale de la mode, et posera pour de célèbres magazines (Vogue, Elle) ainsi que pour Coco Chanel.

Une séductrice hors-pair

Son talent, sa beauté singulière et ses courbes affolent nombre d’artistes qui tombent instantanément sous son charme. Federico Fellini lui offre ainsi un rôle dans La dolce vita, enregistre une chanson produite par Serge Gainsbourg et vit une nuit d’amour avec Alain Delon, dont naîtra Ari, le 11 août 1962.

La muse d’Andy Warhol

Si elle enregistre un premier single, c’est derrière les caméras que la native de Cologne brille grâce à Andy Warhol, dont elle devient la muse et l’une des icônes du New York des années 60. C’est d’ailleurs le roi du pop-art qui la présente aux membres du groupe Velvet Undergroud. Elle y sera la voix féminine pendant quelques années avant de s’orienter vers une carrière solo.

Une mauvaise influence sur son fils

Préoccupée par sa carrière, Nico laissera la mère d’Alain Delon s’occuper du petit Ari avant de rattraper le temps perdu lorsque celui-ci devient majeur. Une période un peu particulière que le fils illégitime d’Alain Delon a résumé ainsi dans le JDD : “Nico a été une très bonne mère. Elle m’a tout donnée, même la drogue, je l’ai vécue à fond avec elle sans que ce soit un problème. C’était une manière d’être ensemble.”

Une fin tragique à Ibiza

Le 18 juillet 1988, à 49 ans, Nico meurt à l’hôpital d’une hémorragie cérébrale, quelques heures après une chute en vélo sur l’île d’Ibiza, où elle résidait, conséquence, selon certaines sources, d’une insolation.

A lire aussi : Ari Boulogne, le fils présumé d’Alain Delon raconte qu’il se droguait avec sa mère

Nos meilleurs conseils chaque semaine par mail pendant 2 mois.
En savoir plus

Source: Lire L’Article Complet