Alessandra Sublet : ce nouveau projet qu'elle a évoqué avec bonheur à ses enfants

Alessandra Sublet a révélé sur Instagram, dimanche 12 septembre 2021, ce nouveau projet professionnel qui a émerveillé ses deux enfants, Charlie et Alphonse.

  • Alessandra Sublet

Alessandra Sublet passe des plateaux de télévision aux plateaux de cinéma. L’animatrice de télévision a signé un rôle dans Handi-Gang, le nouveau téléfilm de Stéphanie Pillonca produit par TF1 et dont la date de sortie n’a pas encore été communiquée. Dimanche 12 septembre 2021, elle a publié sur son compte Instagram une série de photos du tournage accompagnée d’une longue légende dans laquelle elle relate un échange entre ses enfants, Charlie et Alphonse, et elle. “Maman t’as fini ton film? Oui mes amours. Et c’était comment? C’était…merveilleux. Mais t’as fait comme les actrices alors? Oui j’ai fait semblant de pleurer, rire, hurler et aimer ! J’ai même cassé une voiture ! Ah ouais… mais tu les aimes bien pour de vrai ceux qui ont fait le film?“, peut-on lire sur le réseau social. Et de conclure avec les mots suivants : “On va le voir quand alors ce film? Bientôt mes amours… Bientôt.” Dans Handi-Gang, celle qui anime C Canteloup donne la réplique à Théo Curin et à Lola Dewaere. De son côté, Stéphanie Pillonca n’est pas inconnue du grand public : on lui doit le film Apprendre à t’aimer, sorti en septembre 2020, avec Ary Abittan, Julie de Bona et Youssef Hajdi.

Un film pour sensibiliser au handicap

Handi-Gang est un film engagé pour le handicap. Cette adaptation du roman du même nom de Cara Zina, paru aux édition Libertalia, raconte l’histoire de Sam, joué par Théo Curin, un nageur handisport. Alessandra Sublet incarne Djenna, la mère de Sam qui élève seule son fils. L’histoire ? Avec l’arrivée de Vincent, un nouvel élève, tout change. Il fait prendre conscience à Sam de toutes les injustices qui les entourent, lui et sa bande composée de Nina, “aspi” (ou autiste asperger), Tom qui est malentendant, ou encore Léandre, non-voyant. Ensemble, ils créent un gang pour dénoncer le manque d’accessibilité et de considération qu’ils subissent au quotidien. Le tournage s’est déroulé à Lyon, une ville incontournable pour Alessandra Sublet : c’est là qu’elle a grandi.

>>> Cliquez ici pour découvrir la publication d’Alessandra Sublet

Source: Lire L’Article Complet