Alexeï Navalny, opposant à Vladimir Poutine, hospitalisé dans un état grave

L’avocat et activiste anti-corruption Alexeï Navalny a été hospitalisé dans un état grave a annoncé sa porte-parole ce jeudi 20 août. Son entourage pense que ce principal opposant à Vladimir Poutine a été empoisonné.

Vladimir Poutine

Alexeï Navalny, activiste et l’un des principaux opposants à Vladimir Poutine, a été hospitalisé en soins intensifs. L’annonce a été faite par sa porte-parole sur Twitter ce jeudi 20 août. “Nous supposons qu’Alexeï a été empoisonné”, a-t-elle souligné. Selon les informations de sa porte-parole, Kyra Yarmysh, Alexeï Navalny a commencé à se sentir mal dans un avion et a rapidement perdu connaissance. Sa collaboratrice évoque un possible empoisonnement. “Nous pensons qu’Alexeï a été empoisonné avec quelque chose mélangé à son thé. Il n’a rien bu d’autre ce matin (…) Les médecins ont dit que le poison avait été absorbé rapidement à travers la boisson chaude”. L’avion a atterri en urgence à Omsk, et l’avocat et activiste russe âgé de 44 ans a été placé sous respiration artificielle. Kira Yarmysh a accusé les médecins de l’hôpital situé en Sibérie de tarder à donner les résultats pratiqués sur Alexeï Navalny.

Des cris de douleur ont été enregistrés

La réaction évasive des médecins ne fait que confirmer qu’il s’agit d’un empoisonnement, a estimé sa collaboratrice. “Il y a deux heures, ils étaient prêts à partager n’importe quelle information, mais maintenant ils jouent clairement pour le temps et ne disent pas ce qu’ils savent, ajoute-t-elle. Dans plusieurs stories postées sur Instagram, l’opposant principal à Vladimir Poutine a été photographié en train de boire une boisson chaude dans un aéroport. Toujours dans cette même story, des cris de douleur ont également été enregistrés pendant le vol et pourraient être ceux de l’activiste. Alexeï Navalny s’était présenté à l’élection présidentielle russe de 2018 mais sa candidature avait été rejetée à cause d’une précédente condamnation. L’époux de Yulia Navalnaya partage régulièrement des publications anti-corruption sur les réseaux sociaux. Habitué des attaques physiques, il avait été aspergé d’un produit désinfectant dans les yeux en 2017.

Source: Lire L’Article Complet