Amandine Pellissard (Familles nombreuses) : ses terribles confidences sur l’inceste dont elle a été victime

Ce sont des révélations bouleversantes. Amandine Pellissard va sortir prochainement une autobiographie centrée sur son enfance et les abus sexuels qu’elle a subis, alors mineure.

Ceux qui suivent les aventures d’Amandine Pellissard le savent, la maman n’hésite pas une seconde à partager son quotidien et son intimité. Celle qui participe à l’émission Familles nombreuses, la vie en XXL, a néanmoins abordé un message très personnel et tragique, ce mercredi 28 juillet lors d’un live sur Instagram. La maman, qui a récemment fait une fausse couche, a annoncé préparer une autobiographie dont le sujet serait centré sur son enfance et les abus sexuels qu’elle a subis alors qu’elle était toute petite : "J’ai vécu notamment chez mon papa, où j’ai été victime d’inceste par le biais d’un membre de sa famille".

Comme une sorte de catharsis, Amandine Pellissard semble avoir besoin de se livrer dans cet ouvrage : "Cette autobiographie va vraiment s’orienter sur ce témoignage-là qui est donc de subir l’inceste, de devoir vivre avec en tant que petite fille et de se construire ensuite en tant que pré-ado et ado parce qu’évidemment quand on subit ce genre de choses, on passe par différents états", a-t-elle confié. Ce n’est pas la première fois que la maman évoque avec sa communauté cet inceste dont elle a été victime. En juin dernier, elle se confiait déjà sur son enfance difficile : "J’ai vécu des choses très lourdes chez mon père qui ont dû conduire à une décision de justice qui lui a retiré son autorité parentale et ses droits de visite sur moi quand j’avais 12 ans".

"La honte, le deni et le silence"

Amandine Pellissard revient donc de très loin, elle, qui a avoué avoir eu une adolescence très difficile :  "Le premier état est bien sûr la honte, le déni et le silence. Ensuite, les émotions s’enchaînent et les événements avec forcément, puisque quand les choses explosent, elles explosent dans tous les sens du terme" Néanmoins, dans tout ce malheur, un petit être est venu l’aider : "C’est pour ça que je dis que mes enfants, particulièrement mon grand Léo, mon tout premier bébé, m’a littéralement sauvé la vie", a conclu celle dont l’autobiographie paraîtra "sans doute au début de l’automne".

Source: Lire L’Article Complet