Angelina Jolie a bel et bien porté plainte contre Brad Pitt pour agression

En 2016, une plainte avait été déposée pour une agression survenue entre deux époux dans un jet privé. Les noms de la plaignante et de l’accusé n’avaient pas été dévoilés à l’époque alors qu’une enquête du FBI avait été diligentée. Néanmoins, le secret n’a pas été gardé longtemps puisque l’avocate Amanda Kramer a porté plainte contre le bureau fédéral, réclamant le compte rendu de l’agent en charge du dossier qui n’avait pas poursuivi plus loin son enquête. C’est aujourd’hui officiel : c’est bien Angelina Jolie qui a accusé Brad Pitt de violence.

D’après les documents dévoilés par Puck, l’ancienne star de Tomb Raider a affirmé à l’agent du FBI avoir été « agressée verbalement et physiquement » par Brad Pitt. Selon Angelina Jolie, son ex-époux était alors sous l’emprise de l’alcool et s’en serait également pris à leurs enfants.

Un divorce qui dure

Les notes prises par l’officier indiquent que l’acteur de Bullet Train est accusé d’avoir emmené son ex-femme à l’arrière du jet privé où il l’aurait prise par les épaules avant de lui crier dessus qu’elle « détruisait cette famille ». La comédienne assure qu’une deuxième altercation lors du même vol l’a laissée avec une blessure à l’épaule et que Brad Pitt a versé de la bière sur elle.

L’acteur a démenti les propos de son ex-femme et une enquête a également été menée par les services de la protection de l’enfance de Los Angeles. L’agent du FBI a clos le dossier et aucune poursuite n’a été engagée contre Brad Pitt. Depuis, Angelina Jolie réclame les conclusions du bureau fédéral afin « d’obtenir pour ses enfants les soins nécessaires et l’attention médicale » dont ils ont besoin, à la suite de cet incident qui a provoqué la fin de son mariage. Le divorce des deux acteurs n’est donc toujours pas réglé.

Source: Lire L’Article Complet