Angelina Jolie accuserait le FBI d’avoir couvert les violences de Brad Pitt sur leur fils

Une plainte qui rappelle une scène entre Brad Pitt et Maddox

« Il y a plusieurs années, alors que la plaignante, son mari de l’époque et leurs enfants, tous mineurs au moment des faits, voyageaient dans un avion privé, le mari a agressé verbalement et physiquement la plaignante et les enfants », décrit l’avocate de cette femme qui a porté plainte, citée par TMZ.

Cette scène ainsi décrite n’est pas sans rappeler les actes de violence dont était accusé Brad Pitt envers Maddox, son fils aîné, alors qu’ils étaient à bord de leur jet-privé.

À la suite de cet incident présumé dans ce vol Paris-Los Angeles, relayé par la presse en 2016, l’acteur avait fait l’objet d’une enquête menée par le FBI et les services sociaux de Los Angeles, tandis qu’Angelina Jolie avait demandé le divorce ainsi que la garde exclusive de leurs six enfants. 

Le FBI avait, à cette époque, innocenté Brad Pitt puis clôt l’enquête.

Une plainte anonyme déposée par une célébrité

Autre élément qui laisse penser que l’autrice de cette plainte est possiblement Angelina Jolie : cette récente poursuite, qui survient six ans après ces faits présumés, a été déposée sous le pseudonyme de « Jane Doe ».

Aux États-Unis, « Jane Doe » est l’expression employée pour désigner une personne célèbre qui souhaite préserver l’anonymat, et dans ce cas, « la vie privée de sa famille », selon les mots de l’avocate. 

Dans sa plainte, « Jane Doe » précise que le père de ses enfants a également un statut public.

Une longue bataille judiciaire entre Angelina Jolie et Brad Pitt

La bataille judiciaire pour l’obtention de la garde de leurs enfants n’en finit pas, et leur divorce, n’est toujours pas réglé.

La justice a d’abord refusé à Brad Pitt la garde partagée de leurs six enfants, qu’il a pu voir, durant plusieurs années, sous la supervision d’un thérapeute.

Finalement, en mai 2021, l’Américain a obtenu la garde alternée, aussitôt contestée par Angelina Jolie. Revers de la justice américaine : la mère a obtenu gain de cause en juillet 2021. Ce qui a poussé le père a faire appel.

Cette nouvelle plainte survient dans ce contexte tendu et pourrait, donc, être un élément à charge apporté par Angelina Jolie – si elle en est véritablement l’autrice. 

Et à l’avocate de la plaignante d’ajouter : « Nous souhaitons que les victimes aient accès aux dossiers sur les crimes qu’elles ont subis ou signalés, (…) afin qu’elles puissent plaider en faveur de soins de santé et de traumatologie et de protections juridiques pour leurs enfants et elles-mêmes ».

  

Source: Lire L’Article Complet