Angelina Jolie : son geste très fort pour s’éloigner encore un peu plus de Brad Pitt

Toujours en plein divorce avec Brad Pitt, Angelina Jolie a pris une grande décision : elle veut vendre ses parts dans le domaine de Miraval pour ne plus avoir de liens en affaires avec son ex. Mais elle se heurte à un gros souci.

Brad Pitt

Angelina Jolie

Le divorce d’Angelina Jolie et Brad Pitt est encore loin d’être finalisé. Près de cinq ans après leur séparation officielle, les deux stars doivent toujours régler d’innombrables détails qui les empêchent de prendre réellement leurs distances. Particulièrement sur le plan des affaires, où leurs actions sont limitées par une formalité qui devient très encombrante. L’ATRO (pour automatic temporary restraining order) est une mesure automatique dans les procédures de divorce qui empêche les deux parties de prendre des décisions financières sur leurs possessions communes, afin d’éviter des actions qui pourraient éventuellement nuire à l’autre. Et cela bloque aujourd’hui Angelina Jolie, qui veut se séparer de Brad Pitt sur l’épineux dossier « Miraval ». Comme le rapporte The Times, Angelina Jolie souhaite vendre ses parts de Nouvel, LLC, la société luxembourgeoise qui abrite les intérêts du vignoble du domaine de Miraval. Elle aurait même trouvé un acheteur, comme l’a indiqué TMZ, mais l’ATRO l’empêche de finaliser les choses : « Un accord est apparemment sur la table, mais elle a besoin de retirer cette barrière pour que cela aboutisse ».

Angelina Jolie fait déposer une demande devant la justice

Selon les informations d’Us Weekly, une première demande de levée de l’ATRO a été faite le 30 juin dernier, mais le juge avait alors refusé. Considérant qu’il n’y a pas de « danger immédiat » justifiant de vendre au plus vite, Angelina Jolie avait été invitée à patienter encore un peu. Mais l’actrice, qui craint que l’acheteur se retire si la procédure de divorce dure trop longtemps, a fait déposer une nouvelle demande ce 6 juillet : « Après toutes ces années à essayer de s’extirper de sa position de partenaire en affaires de son ex-mari en des termes financièrement acceptables, Mme Jolie désire fortement conclure l’accord en suspens pour la vente de Nouvel, LLC », a écrit son avocat dans un document obtenu par Us Weekly. Si le magazine assure qu’Angelina Jolie a l’intention de vendre le domaine de Miraval, il y a en réalité peu de chances pour qu’il échappe à Brad Pitt.

Brad Pitt, très attaché au domaine, n’acceptera pas de vendre sa part, qu’il s’agisse des murs ou de l’entreprise. Comme le précise The Times, le vignoble de Miraval appartient autant à Nouvel LLC qu’à Mondo Bongo LLC, la société de l’acteur. De plus, la famille Perrin, qui exploite le domaine à l’année, possède également une part dans l’affaire. Charles Perrin, le vigneron, avait fermement démenti en 2017 les premières rumeurs de vente de Miraval : « C’est un investissement pour leur famille et leurs enfants. Ils nous l’ont redit et participent à tout ce qui touche au domaine. On a des projets à long terme », avait-il assuré. L’entreprise, dans laquelle Brad Pitt reste très impliqué, devrait donc continuer à très bien tourner. Avec ou sans Angelina Jolie.

Source: Lire L’Article Complet