Ary Abittan accusé de viol : la plaignante souffrirait de lourdes séquelles

Selon les informations de Myriam Palomba, directrice déléguée du magazine Public qui s’est exprimée dans Touche pas à mon poste lundi 15 novembre 2021 sur C8, la jeune femme qui accuse Ary Abittan de viol subirait de lourdes séquelles, physiques et psychologiques…

Restez informée

Les révélations autour de l’affaire Ary Abittan font froid dans le dos. L’acteur de 47 ans a été mis en examen pour « viol » mardi 2 novembre 2021, et placé sous contrôle judiciaire, a rapporté franceinfo. La veille, il avait été placé en garde à vue, selon les informations de Voici. Une jeune femme de 23 ans, avec qui le comédien entretenait des relations régulières, a déposé plainte samedi 30 octobre.

Deux semaines après le début de cette affaire, Myriam Palomba, directrice déléguée du magazine Public, a fait de nouvelles révélations, sur le plateau de Touche pas à mon poste. Dans l’émission diffusée lundi 15 novembre 2021 sur C8, la journaliste qui a consulté le rapport médico-légal de l’affaire, a indiqué que la plaignante aurait bénéficié de deux jours d’ITT (incapacité temporaire de travail). Et pour cause, cette dernière souffrirait de contusions « au niveau du coccyx ». Elle ferait également face à une profonde détresse psychologique. « Elle est extrêmement mal », a rapporté notre consœur, dans le talk-show présenté par Cyril Hanouna. « Elle a des crises d’angoisse et de grosses paniques à cause de l’ampleur que prend l’affaire », a-t-elle précisé.

Polémique autour de l’affaire

Dans ce contexte, la plaignante craint que son nom soit dévoilé dans la presse, et aurait refusé toute interview. De son côté, Ary Abittan se serait réfugié dans la maison d’un ami, en région parisienne. « Il se fait un peu petit en attendant », a indiqué Myriam Palomba.

Cette affaire ne cesse de faire réagir depuis sa médiatisation. En effet, de nombreux internautes se sont offusqués de la diffusion du film Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu ? sur TF1, samedi 13 novembre 2021. Par ailleurs, Bernard Montiel, l’ami d’Ary Abittan, a pris sa défense sur le plateau de Touche pas à mon poste, lundi 1er novembre. Des propos qui ont suscité la polémique. Non seulement les internautes ont fait part de leur indignation, mais plusieurs associations féministes et autres célébrités ont également dénoncé ces déclarations, à l’instar d’Izïa Higelin…

Source: Lire L’Article Complet