“Aucun regret” : le prince Harry persiste et signe sur ses mémoires explosives

Aucun retour en arrière possible. Les mémoires du prince Harry, intitulées Spare, verront bel et bien le jour le 10 janvier 2023. L’ouvrage promet des révélations importantes sur la vie du cadet de Charles III, et ce dernier n’aurait “aucun regret” quant à l’écriture de ce récit “cathartique”, à en croire le témoignage de ses proches.

Il ne fera pas machine arrière. Si la disparition d’Elizabeth II et la présence de Meghan Markle et du prince Harry au Royaume-Uni pendant la période de deuil a semé le doute quant à la parution des mémoires du fils de Charles III, il n’en sera finalement rien. Le 10 janvier 2023 sortira bien en librairies l’autobiographie de l’année : Suppléant [Spare, en anglais], publié aux éditions Fayard en France. Vendu comme un récit “intime et sincère”, l’ouvrage de 416 pages est attendu par des milliers de personnes à travers le globe. “À ce stade, il n’y a aucun regret”, a assuré un proche du prince dans Us Weekly, ce 2 novembre.

Selon ce dernier, Harry aurait trouvé l’écriture de sa vie “cathartique”. S’ouvrant sur “l’une des images les plus marquantes du XXe siècle : deux jeunes garçons, deux princes, marchant derrière le cercueil de leur mère sous les regards attristés – et horrifiés – du monde entier”, Spare a en effet donné l’occasion à l’époux de Meghan Markle de revenir sur le grand traumatisme de sa vie. À savoir la perte de sa mère, Lady Diana, en août 1997. Plus de 25 ans après sa mort, le cadet du prince William offrira à ses lecteurs, avec une “honnêteté crue et sans faille”, une plongée inédite dans son enfance et son adolescence, meurtries par l’absence de la princesse des cœurs.

>> PHOTOS – Prince Harry, Princesse Caroline, Prince Joachim : retour sur la galère des “suppléants” du gotha

“Harry a travaillé dur pour trouver un équilibre”

Et même si le prince Harry a demandé a retravaillé sa copie, afin de retirer les passages trop épineux concernant sa famille, avant d’envoyer la version définitive à son éditeur Penguin Random House, Spare marquera indéniablement un point de bascule dans les relations entre les Sussex et la Couronne britannique. “Harry a travaillé dur pour trouver un équilibre qui, espérons-le, minimisera les retombées de ce livre”, a expliqué l’un de ses proches à US Weekly, précisant que le prince était resté “fidèle à ses principes” mais se devait aussi de satisfaire son éditeur.

“J’écris ce livre non pas comme le prince que je suis né, mais comme l’homme que je suis devenu”, a prévenu Harry dans un communiqué publié l’année dernière, alors que Page Six venait d’annoncer qu’il écrivait ses mémoires. “J’ai porté de nombreux chapeaux au fil des ans et j’espère qu’en racontant mon histoire – les hauts et les bas, les erreurs, les leçons apprises – je pourrais montrer que, peu importe d’où nous venons, nous avons plus en commun que nous le pensons”, avait-il souligné.

La bonne volonté affichée par le fils du roi d’Angleterre pourrait cependant ne pas suffire face à l’onde de choc qui suscitera logiquement ses révélations. “Les conséquences de ce livre seront d’une grande portée et pourraient être très destructrices”, a même récemment alerté l’expert royal Richard Fitzwilliams, dans le Daily Mail.

Crédits photos : Agence / Bestimage

A propos de

  • Abonnez-vous à votre star préférée et recevez ses actus en avant première !

  • Harry d’Angleterre

Autour de

Source: Lire L’Article Complet