Audrey Pulvar : qui est sa mère Marlène Auspice ?

Audrey Pulvar souffle ses 49 bougies ce dimanche 21 février. Au cours de sa vie, l’adjointe à la mairie de Paris s’est inspirée des femmes de sa famille, dont sa mère et sa grand-mère.

A propos de

  1. Audrey Pulvar

Ce dimanche 21 février, Audrey Pulvar célèbre son 49e anniversaire. L’ancienne journaliste est une femme déterminée et accomplie qui possède une belle carrière à son actif. Elle s’est inspirée des figures maternelles qui l’ont entourée au cours de sa vie pour se construire et peut être fière de ce qu’elle a accompli. Comme elle l’avait expliqué dans une interview accordée à Elle, la femme politique a tenté de s’arracher “de son milieu d’origine“. Elle a également fait référence à sa mère, Marlène Auspice (ou Hospice en martiniquais), et à sa grand-mère, Henriette. “Je suis issue d’une famille très modeste. Ma mère était assistante sociale, ma grand-mère faisait des ménages. Je suis passionnée par mon métier et j’ai prouvé qu’on pouvait me faire confiance. Je n’ai pas volé ma place“, avait-elle déclaré. Audrey Pulvar est née en Martinique. Sa mère, Marlène Auspice, était donc assistante sociale, mais également une figure emblématique puisqu’elle est membre d’une grande famille de l’île.

Audrey Pulvar nous avait confié en exclusivité de tendres souvenirs de sa grand-mère, qui reste “sa première féministe“. Comme elle l’avait relaté, après le divorce de ses parents alors qu’elle était âgée de cinq ans, Henriette est devenue sa “seconde mère” et elle lui voue une grande admiration. “Enfant abandonnée, illettrée, elle a travaillé très jeune et pour se sortir de sa condition, elle a dû faire preuve d’une volonté impressionnante“, avait-t-elle confié. Sa grand-mère, à la fois déterminée et courageuse, est ainsi devenue son modèle. “C’est elle qui m’a appris à lire à l’âge de 4 ans. Elle me disait toujours, soit indépendante, ne compte sur personne, même pas sur un homme“, s’était-elle souvenue avec tendresse.

Une source d’inspiration

Par ailleurs, ce début d’année 2021 est assez difficile pour Audrey Pulvar qui fait face à un scandale bien malgré elle. Son père, Marc Pulvar, décédé en 2008, est accusé par trois femmes de sa famille d’avoir été un “pédocriminel“. Des faits qui n’ont pas étonné l’adjointe à la mairie de Paris. Dans une déclaration à l’AFP, cette dernière a indiqué : “J’ai été mise au courant des crimes commis par mon père, il y a une vingtaine d’années quand mes cousines nous en ont parlés“, avant de poursuivre : “Cela a été un choc très profond pour mes proches et moi. Tant qu’elles ne souhaitaient pas s’exprimer publiquement, ce n’était pas à nous, à moi, de nous substituer à leur parole de victimes.” L’amie d’Anne Hidalgo a finalement conclu : “Elles sont en mesure et ont décidé de le faire aujourd’hui : je les soutiens pleinement et admire leur courage. Je souhaite qu’elles soient entendues et que leur parole soit respectée.

Article écrit en collaboration avec l’agence 6Médias

Crédits photos : Denis Guignebourg / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet