"Avec ou sans moi." : Une chroniqueuse de Cyril Hanouna menacée de "décapitation", son dernier cri d’alarme sur Twitter

Les menaces sont devenues choses courantes sur les réseaux sociaux. Personnalités ou non, certains se retrouvent pour cibles, sans même en connaître la raison. Mais pour Christine Kelly s’en est trop.

Ce n’est pas la première fois qu’un membre de l’équipe de Touche pas à mon poste est victime de menaces sur la Toile. Et malheureusement, pour Christine Kelly non plus. Il y a deux ans, la chroniqueuse avait publié un message inquiétant sur Twitter : « Qui a déjà survécu à des mois ou semaines de menaces de mort en travaillant ? Merci pour vos témoignages. Ça peut aider ». Si elle avait obtenu le soutien de Marlène Schiappa alors ministre chargée de la Citoyenneté, et de nombreux internautes, cela n’a pour autant pas mis fin à son calvaire.

Ce 18 novembre, Christine Kelly a une nouvelle fois dénoncé certains agissements inacceptables sur Twitter : « La volonté de me voir décapitée, la détermination de me l’envoyer par mail ne changera rien aux idées des uns et des autres. Chacun reste libre. Avec ou sans moi ». Un message glaçant à travers lequel les internautes découvrent que la journaliste est une nouvelle fois victime de menaces sordides, et qu’elle n’en peut plus.

Pourtant, dès son arrivée sur CNEWS, Christine Kelly avait bien précisé être ouverte aux différentes critiques la concernant elle et son travail, jusqu’à la limite des « menaces de mort. Les limites à la liberté d’expression, c’est la loi ». Un message qui n’est visiblement pas bien passé…

À voir aussi : 

Source: Lire L’Article Complet