Axel Kahn face au cancer : comment il prépare sa famille à la vie sans lui

Le 17 mai dernier, au micro de France Inter, Axel Kahn a raconté, avec force et courage, sa lutte contre le cancer et les derniers instants de sa vie, dont il a l’intention de profiter jusqu’au bout. Conscient que ses jours étaient désormais comptés, le médecin généticien a préparé sa famille à la vie sans lui.

A propos de


  1. Axel Kahn

“Je vais essayer d’optimiser ce temps qu’il me reste.” Ces mots, ce sont ceux d’Axel Kahn. Invité sur les ondes de France Inter le 17 mai dernier, le médecin généticien, qui a régulièrement été aperçu dans les médias depuis le début de la crise sanitaire, a décidé de parler pour la première fois de son cancer. En plus de marteler jusqu’à son dernier souffle son message de lutte et de prévention contre cette maladie, le président de la Ligue nationale contre le cancer a également préparé ses proches à sa disparition, comme l’a relaté Gala dans son nouveau numéro, en kiosque ce jeudi 27 mai. “Une transmission souriante”, a-t-il assuré. Lors du week-end de l’Ascension, il a pris soin de réunir les siens dans sa maison de campagne à Mussy-sur-Seine (Aube). Un séjour nécessaire, voire même vital pour Axel Kahn, que l’on imagine riche en émotions.

Là-bas, le médecin généticien, qui a dû stopper ses activités, a remis un double des clés de son domicile à ses trois enfants, qui sont aujourd’hui adultes. Il leur a également montré comment faire fonctionner la scie mécanique ou la clôture électrique, dont il avait jusqu’ici l’habitude de s’occuper. Pour finir, le frère de Jean-François Kahn leur a offert à chacun un Opinel gravé à leur nom. Un accessoire essentiel, qui l’a aidé à se tirer de bien des situations dans cette campagne, comme il l’a sous-entendu sur France Inter. “Quand on est dans ces conditions, on ne peut pas se balader sans de la ficelle ou un Opinel dans sa poche. Et comme ils n’en avaient pas, je leur ai offert un Opinel à chacun”, a indiqué Axel Kahn face à Léa Salamé.

Sa compagne a elle aussi été d’un immense soutien

Durant ces quelques jours passés avec les siens, le président de la Ligue contre le cancer a pu profiter d’instants privilégiés avec ses enfants, ainsi que ses huit petits-enfants, dont il avait été privé à Noël, “car il n’était pas encore vacciné contre la Covid-19”, a précisé Gala dans ses pages. “La communion entre moi et mes enfants, qui savaient que c’était une transmission, c’était magnifique“, a-t-il confié.

Sa compagne, qui partage sa vie depuis de nombreuses années, a elle aussi été d’un immense soutien, comme il l’a raconté : “La manière dont elle me regardait amoureusement et dont elle était prête à m’accompagner, c’était magnifique“, s’est ému celui qui a été profondément marqué par le suicide de son père. En parallèle de sa famille, Axel Kahn a aussi pensé aux autres membre de son entourage. Le 21 mai dernier, sur sa page Facebook, il a publié une lettre émouvante, dans laquelle il a souhaité adresser un ultime “au revoir” à ses “amis”. Comme une leçon de vie.

Retrouvez l’intégralité de notre portrait consacré à Axel Kahn dans le magazine Gala en kiosque ce 27 mai.

Crédits photos : COADIC GUIREC / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet