Ayem Nour poste ses pieds sur Instagram… et reçoit des messages de fétichistes !

En partageant une vidéo de ses pieds sur Instagram, Ayem Nour ne s’attendait pas à ça… La jeune femme a reçu des messages gênants de fétichistes.

Les réseaux sociaux n’ont pas que des bons côtés. Et Ayem Nour ne pourra pas dire l’inverse… Il y a quelques jours, la jeune femme a partagé une vidéo somme toute assez banale en story. Dans son bain, celle qui a récemment perdu beaucoup de poids a publié ses pieds. Et en quelques minutes, elle a été noyée par de nombreux messages. Non pas de personnes qui la complimentaient… mais de fétichistes ! Très étonnée, Ayem Nour s’est donc empressée d’en publier quelques-uns sur son compte Instagram. "J’aimerais être à vos pieds, raquez toute ma thune", "Tu as des pieds magnifiques", "C’est vraiment de loin les plus beaux", a-t-elle notamment reçu. Gênée par ces messages, la jeune femme a préféré en plaisanter.

"Il faut vraiment aller consulter là… Ça fait peur vos messages ! (…) Carrément il y a des concours de ieps sur Instagram et il parait que je suis en finale… C’est ça la concrétisation de mon année 2021 ?", a écrit Ayem Nour. En ce mois de juin, elle a de quoi se réjouir puisqu’elle publie un livre, intitulé Simplement Keto, qui revient sur sa spectaculaire perte de poids durant le premier confinement. "Ça fait plusieurs semaines que je fais attention, j’ai perdu quelques kilos. Pendant le confinement, j’ai perdu en tout 7 kilos car j’avais vraiment regrossi… Quoi de mieux que de vous prendre en témoins et de me laisser un challenge toute seule, sans coach", écrivait Ayem Nour sur Instagram il y a peu.

Quel régime a suivi Ayem Nour ?

Pendant plusieurs semaines, elle a donc suivi un régime qui lui a fait perdre les kilos qu’elle avait pris durant sa grossesse. "Vous étiez nombreux à réagir à ma transformation physique. 21 kilos… Grâce à l’alimentation keto, annonçait-elle sur les réseaux sociaux, en parlant de ce régime qui consiste à manger des aliments très riches en lipides, à hauteur de 75 % de l’apport énergétique quotidien. Je reviens de loin. Je lis vos témoignages, et je me sens utile, je sais désormais que les réseaux peuvent servir à partager de belles choses, de beaux combats tout dépend de la manière dont nous les utilisons… À toutes ces femmes qui m’écrivent, car elles se sentent grosses, moches, mal, perdu… Je vous assure que la solution est en vous. Nous connaissons nos peines, nos cicatrices, mais aussi nos joies, nos bonheurs, nos forces."

Source: Lire L’Article Complet