Baptiste Giabiconi victime d’insultes homophobes à cause de sa relation avec Karl Lagerfeld

Baptiste Giabiconi a été la cible de remarques homophobes, notamment sur Instagram, pour sa relation particulière avec Karl Lagerfeld. Le mannequin a témoigné de cette situation “horrible” sur la chaîne Youtube de Jimmy Labeeu et Guillaume Pley.

Karl Lagerfeld

Baptiste Giabiconi

Baptiste Giabiconi et Karl Lagerfeld, c’est l’histoire d’une relation très particulière. Indéfinissable, voire même intrigante. Et quand les choses ne rentrent pas dans une case, les rumeurs les plus folles commencent à courir. “On s’aimait d’un amour qui n’existe pas”, résumait en son temps, et avec une certaine maîtrise de la formule, Karl Lagerfeld. “Il a fallu donner une direction à cette relation, sans entrer dans une case. Comme Karl était plus porté sur les papilles que sur le sexe, notre histoire est vite devenue une relation père-fils, avait résumé plus froidement à Gala, en mars dernier, Baptiste Giabiconi.

Des surnoms horribles

Dans la même interview, le mannequin ne donnait pas de précision sur sa sexualité, simplement qu’il se demandait “pourquoi choisir” entre les garçons et les filles. Dans l’émission QG, de Guillaume Pley et Jimmy Labeeu, diffusée sur Youtube, Baptiste Giabiconi est une nouvelle fois revenu sur sa relation avec le Kaiser. “C’est une relation qui a duré et perduré dans le temps car elle n’était pas basée sur une relation érotique ou ambiguë, sexuellement parlant”. Cette relation filiale n’a pas empêché les remarques désobligeantes et les propos homophobes, comme le souligne Guillaume Pley, qui rappelle que certains internautes ont surnommé le mannequin “La pute à Karl (sic)” ou “Le toyboy”. C’est hyper violent, mais j’ai appris à vivre avec. Ce qui m’embête, ce sont les gens qui doivent vivre avec ça, avec ces remarques homophobes. Ces messages peuvent détruire des personnes”, estime Baptiste Giabiconi, avant d’ajouter : “Les gens se demandent “qu’est ce qu’il a fait”, et évidemment, la première réponse qui vient, c’est “il a couché”. Je vous garantis, si j’avais couché avec Karl Lagerfeld, cette relation se serait étiolée très vite. Juste une chose : est-ce qu’on laisse une partie de son héritage à une pute ?. Difficile de faire plus clair.

https://youtube.com/watch?v=IDnJj6gW4Xs%3Frel%3D0%26showinfo%3D1

Envie d’un petit moment de détente ?

Abonnez-vous au coaching Bien-être à la maison by Voici !

Source: Lire L’Article Complet