"Barbe bleue de l’Essonne" : tout sur cet effroyable fait divers

À l’occasion de la diffusion d’un numéro de Faites entrée l’accusé sur RMC Story, dimanche 14 novembre 2021, retour sur l’affaire de la « Barbe bleue de l’Essonne ». Le 22 mai 2014, Jamel Leulmi avait été condamné par la cour d’assises à 30 ans de réclusion criminelle, accusé d’avoir assassiné sa femme et tenté de tuer une seconde compagne. Retour sur cette affaire judiciaire glaçante.

Restez informée

Pour Jamel Leulmi, tout commence en 2010. Julie Derouette se rend à la gendarmerie pour porter plainte à la suite d’un cambriolage à son domicile. Un cambriolage sans effraction, au cours duquel seulement quatre copies de contrats d’assurance décès ont été dérobées. Aux gendarmes, elle déclarera soupçonner son ancien compagnon, rencontré un an plus tôt. Son compagnon, c’est Jamel Leulmi, surnommé le « Barbe bleue de l’Essonne ». RMC Story diffuse dimanche 14 novembre 2021 un volet de Faites entrer l’accusé consacré à l’affaire. Le 22 mai 2014, ce trentenaire et séducteur bodybuildé avait été condamné par la cour d’assises à 30 ans de réclusion criminelle, pour avoir assassiné sa femme et tenté de tuer une seconde compagne. Un meurtre et une tentative de meurtre motivés dans le but d’encaisser les assurances décès, souscrites par ces femmes à son nom.

Des fiançailles express

Séducteur et manipulateur, Jamel Leulmi avait su faire chavirer le coeur de Julie Derouette, qui racontait à Libération en 2012 : « Il me couvrait de cadeaux, m’emmenait au restaurant, gâtait mes filles. Il me disait qu’il m’aimait, qu’il voulait m’épouser. » De quoi duper cette mère de famille, amoureuse de cet homme. Rapidement, le couple se fiance et prévoir de se marier dans les pays d’où sont originaires ses parents, le Maroc et en Algérie. S’ensuivent des rendez-vous pour souscrire à des assurances vie. « Il m’a dit que, pour obtenir le visa pour l’Algérie, il fallait des assurances invalidité décès, racontait-elle alors. Il m’a emmené à trois rendez-vous chez des assureurs et j’ai souscrit aussi deux contrats par Internet. Je lui faisais confiance, j’étais amoureuse, je signais. » Des contrats d’un montant de 7 millions d’euros.

Les enquêteurs découvrent que Jamel Leulmi est veuf

Mais peu avant les noces, elle est victime d’un accident de la route qui a failli lui coûter la vie. Julie Derouette est laissée pour morte sur le bord de la route, la colonne vertébrale brisée. Au long de sa longue convalescence, Jamel Leulmi ne lui rend visite qu’une seule fois. De quoi éveiller ses soupçons. Après le cambriolage, elle décide de porter plainte. Les enquêteurs feront alors une terrible découverte. Jamel Leulmi est veuf : et sa première épouse est morte trois ans plus tôt… dans un accident de la route. Des faits survenus seulement trois mois après leur mariage. La victime avait elle aussi souscrit avant sa mort à plusieurs contrats d’assurance au profit de Jamel Leulmi. Des contrats qui prévoyaient en outre un doublement de la somme en cas de décès accidentel. La « Barbe bleue de l’Essonne » avait encaissé un million d’euros, dépensés pour un 4×4 et un jet ski notamment. Jamel Leulmi a été reconnu coupable d’avoir assassiné son ex-femme, Kathlyn Vasseur, en 2007. Une troisième femme a échappé à ses griffes : Karine T., qu’il avait rencontrée dans un club échangiste, avait souscrit des assurances-décès d’un montant de 3 millions d’euros tandis qu’elle ne sait ni lire, ni écrire.

Source: Lire L’Article Complet