Bénabar dézingue la cérémonie des Victoires de la Musique qui serait "corrompue"

Ce samedi 3 avril, Bénabar était invité dans l’émission On refait la télé. Le chanteur n’a pas hésité à dire ce qu’il pense de la cérémonie des Victoires de la musique… et ça fait mal !

En février dernier, Bénabar révélait qu’il ne participera plus jamais à la cérémonie des Victoires de la Musique. “Ça fait plusieurs années que je demande à ma maison de disques de ne pas m‘inscrire. C’est quelque chose qui ne me plaît pas tellement. Je n’engage que moi, je ne pars pas en guerre. Depuis quelques années, je n’ai pas tellement envie d’y participer […] Mais ce n’est pas le combat de ma vie !” révélait le chanteur face à Laurent Ruquier.

Deux mois après ces révélations, l’artiste en rajoute une couche à propos de la cérémonie. Ce samedi 3 avril 2021, il était en effet invité dans l’émission “On refait la télé” l’émission média de RTL animée par Éric Dussart et Jade. Venu pour parler de sa participation à un épisode de la série “Capitaine Marleau” qui sera bientôt diffusé, le chanteur a poussé un gros coup de gueule contre le monde de la culture qui selon lui, s’est transformé en tribune politique. Bénabar a pris pour exemple la dernière cérémonie des Victoires de la musique : “Tous ces gens qui prétendent faire la pluie et le beau temps, qui ne font que tricher sur la météo, qui ne sont qu’entre eux. Là, c’était tellement visible” a-t-il lancé.

Victoire de la musique : une cérémonie truquée ?

Très remonté, il n’a pas manqué d’ajouter : “Les Victoires de la Musique est une cérémonie parfaitement corrompue, tout le monde le sait. C’est une démocratie où il n’y aurait que les gens de gauche qui voteraient.” Bénabar a ensuite insinué que le palmarès est truqué : “On savait tous – et ceux qui vous disent le contraire sont des menteurs – à deux noms près, quel serait le palmarès des Victoires de la musique deux ans avant. […] Ça ressemble à une démocratie où cinq ou six personnes choisiraient à la fois les candidats et les votants”.

L’artiste de 51 ans a fini sa tirade en expliquant pourquoi cette cérémonie représente une forme d’égoïsme face à la situation actuelle : “Tous ces gens-là qui donnent un point de vue sur les choses par rapport à leur blessure narcissique qui est toujours très grande, à l’image de leur ego, évidemment qu’on n’est pas essentiels. Si vous ne mangez pas, vous mourez. Si vous n’allez pas à un concert de Bénabar, vous ne mourez pas”.

Source: Lire L’Article Complet