Benjamin Biolay n’aime plus Paris "vautré dans un coin avec 19 meufs"

Benjamin Biolay ne sort plus le soir, dans Paris, et ce n’est pas à cause du Confinement ! Le chanteur a dit à Paris-Match ce qu’il pensait de la capitale, mais a aussi évoqué ses filles, Obispo et Polnareff…

Du genie Claude Nougaro. Parce qu aujourdhui devrait etre jour de sortie et que ca me fend le . Tenez bon malgre l ecran noir de nos nuits noires. Prenez soin de vous . Benjamin

Une publication partagée parBenjamin Biolay (@benjamin_biolay_) le

C’est pour débuter sa carrière de chanteur qu’il s’est installé à Paris, où il a pu signer son premier contrat avec une maison de disque… Mais Benjamin Biolay ne s’est jamais véritablement senti chez lui, dans la capitale:

Ça n’a jamais été le coup de foudre. Mais je suis devenu très charmé par Paris le jour où ma première fille  (Anna, 17 ans, née de son ancien amour avec Chiara Mastroianni, ndlr) y est née“.

Et de détailler: “Ma fille est une ‘Parisienne rive gauche’, une vraie de vraie. Et cela fait ainsi dix-sept ans que je vois Paris comme la ville de ma fille. Le VIe, j’y suis attaché précisément parce qu’elle a grandi pas loin“.

  • Benjamin Biolay : "Chiara et moi, on restera à jamais un couple"

    Benjamin Biolay revient avec "Volver", disque qui forme avec "Palermo Hollywood" un diptyque aux sonorités latino-américaines. A l'occasion de sa sortie dans les bacs le 19 mai, on a discuté avec le Superbe de son nouvel opus,de son rapport à l'alcool, de ses peurs (et même de bifle).

Benjamin Biolay : son rêve avec sa fille

Son projet qu’il espère réaliser le plus tôt possible, lorsque la situation sanitaire le permettra: faire découvrir à sa “Loulou” d’Amérique latine, sa seconde fille, les coins magiques de la Ville Lumière.

Je referai avec Louise le tour des endroits où j’emmenais sa grande sœur. On ira à la grande galerie de l’évolution, au Jardin des plantes, c’est un endroit merveilleux où l’on redécouvre toutes les espèces d’animaux. L’aquarium du Trocadéro aussi, c’est sublime“, a-t-il assuré. 

https://www.instagram.com/p/CCOFUXXKXgX/

Une publication partagée par Benjamin Biolay (@benjamin_biolay_) le

Benjamin Biolay tacle Polnareff et les mesures sanitaires

Benjamin Biolay a également évoqué la situation difficile pour les artistes qui perdure depuis la crise du coronavirus. Le chanteur ne comprend pas que la culture soit sacrifiée sur l’autel des mesures sanitaires. “La culture, c’est les plaisirs de l’existence, c’est ce qui justifie que tu te lèves le matin pour aller faire un boulot chiant“, a-t-il affirmé dans Paris Match.

Newsletter

Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.

Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Voir un exemple

L’artiste a continué à faire part de son agacement, mais sur un tout autre sujet cette fois-ci. Il a fustigé l’attitude de Michel Polnareff : “Les Etats-Unis lui ont fait du mal. Alors qu’il est l’un des plus grands de ce pays. Au lieu de c**** sur les chansons de Pascal Obispo, il aurait dû essayer d’en faire une de bien avec lui. Au final, le gars a commencé à chanter devant le Sacré-Cœur et il finit par faire ses courses en survêt chez Whole Foods“. Voilà qui est dit…

Source: Lire L’Article Complet