Benjamin Griveaux : ce que sa femme Julia Minkowski ne supportait pas qu’on dise de lui

Benjamin Griveaux est au cœur d’un scandale. Des vidéos à caractère sexuel, qui lui ont été attribuées mais non authentifiées, ont été diffusées sur la Toile. En réaction, il a donc renoncé à sa candidature à la mairie de Paris. Un coup dur pour le protégé d’Emmanuel Macron mais aussi pour son épouse Julia Minkowski, qui l’avait toujours soutenu.

La nuit n’a pas dû être de tout repos pour Benjamin Griveaux… Dans la soirée de ce jeudi 13 février, l’ancien porte-parole du gouvernement s’est retrouvé à son insu au cœur d’une vive polémique. Des vidéos qui lui sont attribuées (sans pour autant être authentifiées) ont été diffusées sur les réseaux sociaux. Elles montrent un homme en érection en train de se masturber. Pour le moment, la destinataire reste inconnue, mais il s’agirait d’une jeune femme avec qui il aurait déjà eu plusieurs échanges. « Tu me repasses ta vidéo d’hier ?… Quelle poitrine ! », peut-on lire dans un échange de SMS.

Si l’authenticité de ces images reste à prouver, certains ne se sont pas privés pour les diffuser, à l’instar du candidat à l’élection présidentielle de 2022, Joachim Son-Forget. “J’espère que ces vidéos sexuelles affligeantes incriminant Benjamin Griveaux et une jeune femme seront démenties par l’intéressé et son équipe car une telle diffamation serait extrêmement grave dans la campagne pour Paris”, a déclaré ce dernier sur Twitter, relayant au passage le lien de la fameuse vidéo. Celui qui a renoncé à sa candidature à la mairie de Paris a désormais pour but premier de “protéger sa famille”.

Julia Minkowski, l’épouse de Benjamin Griveaux, l’a toujours soutenu

Si cette affaire est un véritable séisme sur le plan professionnel, elle entache également beaucoup sa vie personnelle. Benjamin Griveaux est en effet en couple avec Julia Minkowski, petite-fille du pédiatre Alexandre Minkowski, nièce du chef d’orchestre Marc Minkowski et avocate. Cette dernière, mère de ses trois enfants – dont le dernier est né le 22 mai 2019 -, avait toujours été d’un soutien indéfectible pour le protégé d’Emmanuel Macron. Il l’avait lui-même reconnu dans les colonnes de Paris Match. “Elle m’épaule, elle m’aide, elle me challenge et parfois… elle m’engueule !”, avait confié l’ancien porte-parole du gouvernement. De son côté, son épouse de 40 ans n’avait pas hésité à le défendre face à certaines accusations qu’elle trouve injustes. Interrogée sur la prétendue “suffisance” de son mari, elle avait ainsi rétorqué : “Ça me rend folle, c’est tellement loin de ce qu’il est vraiment. Son tort, c’est peut-être de dire les choses franchement dans un monde politique où il y a beaucoup d’hypocrisie.” Et pas que…

Source: Lire L’Article Complet