Bernard Tapie : ce détail qui a surpris son fils Laurent après une lourde opération

Bernard Tapie est un combattant, tout le monde le sait. Et ce ne sont pas les récents événements endurés par l’homme d’affaires qui viendront contredire cette légende. Franz-Olivier Giesbert, l’un de ses proches amis, publie un ouvrage qui lui est consacré où Bernard Tapie s’est livré comme jamais. L’écrivain cite notamment une anecdote particulièrement évocatrice de ce caractère impétueux …

Franz-Olivier Giesbert

Bernard Tapie

Bernard Tapie n’a jamais laissé personne indifférent. Qu’on l’aime ou qu’on le déteste, il faut bien avouer que l’homme d’affaires a une personnalité hors du commun. Élu par les médias “homme de l’année” en 1984, l’époux de Dominique a toujours été très actif dans ses engagements aussi bien politiques qu’entrepreneuriaux. Mais celui qui atteint une cote de popularité incroyable dans les années 90 se voit vite rattrapé par les affaires et la justice, à laquelle il est de nouveau confronté ces derniers jours. Malgré cela, Bernard Tapie jouit toujours d’une aura particulière aux yeux des Français. Et il faut dire que l’homme a de la ressource. Sa récente et spectaculaire agression à son domicile en avril dernier, et son combat acharné contre son cancer suscitent une certaine forme de respect pour l’homme qui ne lâche rien.

Et ce n’est pas son ami Franz-Olivier Giesbert qui dira le contraire. Taiseux lorsqu’il s’agit d’évoquer sa vie personnelle, Bernard Tapie a néanmoins accepté de partager des anecdotes intimes à son ami. Franz-Olivier Giesbert les a assemblées dans le livre Bernard Tapie : Leçons de vie, de mort et d’amour, à paraître aux éditions Les Presses de la Cité le 10 juin prochain.

Il se relève toujours !

Franz-Olivier Giesbert a confessé dans le JDD de ce dimanche 6 juin, lui avoir fallu des heures et des heures pour faire parler Bernard Tapie. L’écrivain a vécu au jour le jour depuis quatre ans, le combat contre la maladie mené par l’ex patron de l’OM. “S’il est vrai que la vérité d’un homme apparaît quand il se trouve confronté à la douleur, Tapie ne cesse de me bouleverser”, s’est ému son ami. Il a poursuivi, “c’est des heures et des heures pour essayer de lui tirer un ver du nez, avant de poursuivre, dès que ça touche à sa famille, à son enfance, à sa femme, tchak, tu n’as plus rien”. Aussi, comme l’évoque le JDD, si FOG est parvenu à approcher l’homme au plus près, c’est notamment grâce à son fils Laurent.

Ce dernier a notamment raconté à l’auteur avoir surpris son père agrippé aux barres de son lit d’hôpital en “train de faire des pompes sur le dos, juste après son opération de l’oesophage et de l’estomac. “Il n’est pas humain. Tout est comme ça chez lui, a commenté FOG. “Il ne se plaint pas. Il n’est pas là en train de montrer ses stigmates. Son côté increvable me fascine. Et sans jamais prendre d’antidouleurs”, a terminé celui qui semble en admiration devant l’homme. Bernard Tapie prouve tous les jours qu’il ne lâche rien !

Source: Lire L’Article Complet