Betrand Cantat au théâtre : Roselyne Bachelot "regrette" son retour sur le devant de la scène

Roselyne Bachelot a réagi à l’annonce de la participation de Bertrand Cantat à la bande originale du spectacle Mère de Wajdi Mouawad, au Théâtre national de la Colline. La Ministre de la Culture « regrette » au micro de France Inter, lundi 18 octobre 2021, que le musicien ait été « invité ».

  • Roselyne Bachelot
  • Bertrand Cantat

Bertrand Cantat est de retour. Le chanteur signe une collaboration avec le Théâtre national de la Colline, à Paris, en signant la musique originale du spectacle pièce Mère, mise en scène par Wajdi Mouawad. Invitée de France Inter lundi 18 octobre 2021, Roselyne Bachelot a réagi au micro de la matinale de la radio. La Ministre de la Culture a déclaré « regretter » la participation de Bertrand Cantat. « Il y a deux choses, a-t-elle déclaré sur France Inter. Il y a la liberté de création bien entendu, et la question est à poser à Wajdi Mouawad, le patron du théâtre de la Colline, qui ne peut pas dans ce domaine être accusé de la moindre complaisance dans le domaine de la lutte contre les violences sexuelles et sexistes. Je n’ai pas à intervenir dans la gestion du théâtre de la Colline. Je regrette que Bertrand Cantat ait été invité, néanmoins. » La première du spectacle Mère est prévue pour le 19 novembre 2021. L’oeuvre, qui raconte le regard d’un enfant de 10 ans « sur le croisement de l’histoire d’une famille en exil avec la grande histoire », sera joué jusqu’au 31 décembre 2021, avec plusieurs dates par semaine.

L’opposition du public à son retour

Chanteur du groupe Noir Désir, Bertrand Cantat a été condamné en mars 2004 pour homicide involontaire dans l’affaire de la mort de Marie Trintignant, à l’âge de 41 ans, lors d’une dispute qui a éclaté le 27 juillet 2003 à Vilnius, en Lituanie. Il avait été condamné en 2004 à huit ans de prison ferme par le tribunal de Vilnius. Il avait purgé plus de la moitié de sa sentence judiciaire, avant d’être placé en liberté conditionnelle en 2007. Depuis sa libération, Bertrand Cantat tente de revenir sur le devant de la scène. Mais il se frotte à l’opposition du public, dont des manifestations d’associations féministes. En 2019, le spectacle dans lequel il devait se produire au mois de mars 2020 à Bordeaux, dans la salle du Rocher, avait été annulé sous l’effet de la pression. Fin 2017, il avait toutefois sorti son premier album solo intitulé Amor Fati.

[email protected]_Bachelot : « Je n’ai pas à intervenir dans la gestion du théâtre de la Colline. Je regrette que Bertrand Cantat y ait été invité, néanmoins. » #le79Inter pic.twitter.com/XINQurjeKA

Source: Lire L’Article Complet