Big Little Lies : la terrible exigence de Nicole Kidman pour incarner le rôle d'une femme battue

Nicole Kidman est prête à tout risquer pour le cinéma, y compris sa santé physique ou mentale. Elle l’a d’ailleurs prouvé au producteur et au réalisateur de Big Little Lies en allant avec son personnage de Celeste aussi loin qu’elle le pouvait…

Nicole Kidman

Reese Witherspoon

Reese Witherspoon, Shailene Woodley, Alexander Skarsgård, Zoë Kravitz, Nicole Kidman… voilà le casting cinq étoiles qu’a réussi à réunir le producteur David E. Kelley (Monsieur Michelle Pfeiffer à la ville) pour sa création à succès Big Little Lies actuellement diffusée le mardi soir sur TF1. Dans la série à suspense, inspirée du roman de Liane Moriarty, l’actrice oscarisée pour son rôle dans The Hours prête ses traits d’albâtre à la belle Celeste Wright – ancienne avocate et mère de jumeaux mariée à un puissant et séduisant homme d’affaires. Si le mariage du couple peut ressembler à l’image que l’on se fait de la perfection il n’en est rien. Et le téléspectateur de rapidement prendre conscience que le moindre grain de sable dans le mécanisme familial peut déclencher un déchaînement de violence dont Celeste est la victime.

Fiction et réalité entremêlées

Lors d’une table ronde pour le Hollywood Reporter en 2017, la comédienne est revenue sur le rôle et sur le terrible sacrifice qu’elle s’était imposée : celui de ne pas être doublée pendant les scènes de violence conjugale. “Un jour, [Jean-Marc Vallée le réalisateur ] a voulu revenir en arrière et tourner à nouveau une scène où je suis lancée contre une armoire, parce que je ne m’étais pas cognée suffisamment fort pour lui”, a-t-elle expliqué avant de dévoiler une autre conséquence du rôle de Celeste expérimentée après le tournage d’une nouvelle scène particulièrement violente. L’ex-femme de Tom Cruise avoue s’être sentie submergée “complètement humiliée et dévastée. Et en colère. Je suis rentrée chez moi, et j’ai lancé une pierre à travers une porte vitrée “, a-t-elle avoué. A ces désagréments son mari, le chanteur australien Keith Urban pourrait en rajouter un autre, celui d’avoir régulièrement découvert sur le corps de sa femme d’énormes bleus qui marquaient certaines journées éprouvantes. Malgré tout l’actrice connue pour être jusqu’au boutiste dans la pratique de son art n’est pas découragée ni dégoûtée de la série. Au contraire elle est a même indiqué avoir envie de signer pour une troisième saison…

Source: Lire L’Article Complet