Brad Pitt et Angelina Jolie : la bataille pour la garde des enfants s’accentue, 21 témoins attendus

Alors que les tensions se sont un temps calmées entre Angelina Jolie et Brad Pitt, leur bataille judiciaire s’intensifie. Les deux acteurs, décidés à obtenir la garde de leurs enfants, ont demandé l’aide de plusieurs proches.

Après un divorce pour le moins houleux, Brad Pitt et Angelina Jolie avaient entrevu une possible réconciliation. Mais la paix n’aura été que de courte durée. S’ils s’étaient accordés sur la garde de leurs enfants, et que l’acteur avait renoué avec les aînés, la comédienne a demandé que le juge en charge de leur séparation soit récusé. Les tensions entre l’ancien couple le plus glamour d’Hollywood continuent de s’intensifier alors que le procès pour la garde de leurs cinq enfants (l’aîné, Maddox, a 19 ans et peut donc choisir librement où et avec qui il veut vivre) doit démarrer d’ici peu. Bien décidés à récupérer Pax, Zahara, Shiloh, Knox et Vivienne, ceux qui se sont rencontrés sur le tournage de Mr. et Mrs. Smith ne reculeront devant rien. Pour appuyer leur dossier, ils ont fait appel à plusieurs de leurs proches, comme le révèle le Daily Mail. En tout, Angelina Jolie et Brad Pitt ont déposé une liste de vingt-et-une personnes invitées à témoigner prochainement devant un tribunal de Los Angeles.

Comme l’explique le Daily Mail, l’ancien couple a notamment fait appel à plusieurs experts en sécurité, d’ex-assistants personnels mais également plusieurs psychologues et médecin, dont un spécialiste des violences domestiques. Brad Pitt a convié l’assistant personnel de son ex-épouse, Michael Ofstedahl, tout comme sa meilleure amie, Jillian Armenante. “Un signe qu’il est prêt à tout mettre en œuvre” pour récupérer la garde de cinq de ses enfants, selon nos confrères. A la barre devrait également témoigner Adama Kebe, un ami des deux parties, qui risque d’être “pris entre deux feux” devant le tribunal, partagé entre sa complicité avec Brad Pitt et sa relation avec Angelina Jolie. La star de One Upon a Time in… Hollywood a aussi appelé deux anciens assistants du couple, Darren Laos et Rich Malchat, qui auraient participé à leurs discussions et aux arrangements trouvés au sujet de la garde de leurs enfants.

Une “tentative tardive” de retarder le procès

Ce procès prend donc un nouveau tournant. Les tensions, exacerbées par la relation que Brad Pitt entretient avec Nicole Poturalski, ne risquent pas de s’apaiser. “Brad veut la garde physique et légale des enfants à 50/50. Angelina n’a pas accepté ces termes”, confiait une source à Us Weekly. Et de préciser : “Angelina n’acceptera de parler d’un accord que sous plusieurs conditions, notamment sur l’emplacement de l’école de ses enfants. Elle veut le meilleur pour eux.” Et pour la star de Maléfique, le procès commence mal puisque le juge qu’elle accusait d’avoir menti au sujet de ses relations professionnelles avec l’une des avocates de Brad Pitt, est toujours en charge de ce procès, selon les médias américains. Les avocats de Brad Pitt avaient alors critiqué la “tentative tardive” et “à peine voilée” de retarder ce nouveau procès.

Source: Lire L’Article Complet