Brigitte Macron ne s'est pas sauvée du théâtre : son BFF raconte son "exfiltration"

Tandis que ce 23 janvier, Cyril Hanouna recevait Taha Bouhafs, qui a dit être en possession d’une vidéo accablante pour le couple présidentiel, Bernard Montiel a défendu son ami, Brigitte Macron.


Au lendemain de la soirée mouvementée des Macron au théâtre des Bouffes du Nord, le 17 janvier dernier, un journaliste militant, du nom de Taha Bouhafs dit être en possession d’une vidéo explosive de l’exfiltration du président et de la première dame. 

“Ils n’ont jamais couru, ou ont eu peur de quoi que ce soit”

C’est ce qu’il a répété ce 23 janvier, sur le plateau de Balance ton post, face à Cyril Hanouna. L’invité qui a refusé de répondre aux questions du reste des chroniqueurs a avancé : “Mon téléphone a été mis sous scellés, et dans ce téléphone, il y a une vidéo terrible où on voit un président de la République, ainsi que la Première dame, prendre leurs jambes à leur cou. Ils fuient des gens qui sont entrés dans le théâtre, qui viennent leur demander des comptes. Cette image, elle est terrible”.

Un énorme mensonge pour Bernard Montiel, chroniqueur dans TPMP et ami intime du couple. Dans une interview accordée à TV Magazine, il a raconté une toute autre version de l’incident.

Il a assuré que non, Emmanuel et Brigitte Macron n’étaient partis dans la précipitation, et que ce récit était “ridicule et déplacé”. “Pas du tout ! La réalité, c’est qu’il y a eu du bruit au moment de la pièce. Du coup, la sécurité a réfugié le président quelques instants dans les loges avec Madame Macron. Ils n’ont jamais couru, ou ont eu peur de quoi que ce soit” explique aussi Bernard Montiel. 

L’ancien animateur de “Video Gag” assure aussi : “Au bout de trois minutes, le président est revenu s’asseoir. Son épouse, quant à elle, est restée sur le côté pour éviter de troubler les acteurs en passant dans la salle”.

“Ce type dit n’importe quoi”

Et il en veut particulièrement à Taha Bouhafs pour ses mensonges. Pour la star de télé, en effet, le jeune homme de 22 ans “se cache en disant qu’il a des images filmées dans son téléphone, qui a été mis sous scellé par la police, et que nous les verrons certainement jamais. Évidemment, car elles n’ont jamais existé ! Ce type dit n’importe quoi”.

Un point de vue qu’a d’ailleurs partagé Eric Naulleau, hier soir, en live pendant l’émission, estimant sur Twitter : “En direct de BTP : Taha Bouhafs nous prend pour des cons !”

Source: Lire L’Article Complet