Brigitte Macron victime d’une usurpation d’identité : une affaire embarrassante pour l’Elysée ?

Ce mardi 26 octobre, comparaissait devant le Tribunal correctionnel de Paris un homme de 35 ans se faisant passer pour le neveu de Brigitte Macron. L’usurpateur a eu droit à quelques privilèges avant de se faire prendre.

Mythomanie”, c’est ce qu’a plaidé un homme de 35 ans se faisant passer pour un neveu de Brigitte Macron d’après le site 20minutes. Via une adresse mail créée au printemps 2018 grâce à l’hébergeur Internet OVH, l’homme signait ses demandes particulières de Pierre-Olivier Costa, chef de cabinet de Brigitte Macron ou de Patrick Strzoda, directeur de cabinet d’Emmanuel Macron, qui se sont tous les deux portés parties civiles dans cette affaire.

L’homme aurait demandé certains privilèges par le biais de cette adresse mail pour le “neveu” de Brigitte Macron comme des surclassements dans des hôtels de luxe ou des places pour un grand prix de Formule 1 par exemple. Si certaines de ses demandes n’ont pas donné suite, d’autres ont été réalisées. En effet, l’homme a pu s’entretenir avec l’ambassadrice française au Bangladesh et être surclassé dans un hôtel de luxe à Hong Kong.

Problème de sécurité pour l’Élysée

Si l’homme ne se reproche pas d’avoir fait une faute grave, ce dernier explique qu’il a des problèmes de mythomanie depuis son enfance. “Pendant mon enfance, le mensonge faisait partie du quotidien. J’ai fugué à 17 ans et j’ai commencé à m’inventer un scénario de vie pour créer une sorte de distorsion par rapport à ma vie d’avant”, a-t-il déclaré face au tribunal, selon les propos cités par 20minutes. Une complice a également été arrêtée et entendue.

Ni l’un ni l’autre n’a qualifié cela d’arnaque mais ils estiment tous deux qu’il s’agissait là d’un moyen d’accéder à des privilèges et un carnet d’adresses, plus facilement. L’absence de réaction face à ces demandes plus que suspectes n’est pas sans poser de vrais problèmes au sein de l’Elysée. De sécurité et de protection d’abord mais également de communication entre les différents services.

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet