Britney Spears : la décision du juge concernant la tutelle de Jamie Spears vient de tomber

Sous tutelle depuis treize ans, Britney Spears a finalement dénoncé l’emprise de son père Jamie lors d’une audience virtuelle au tribunal de Los Angeles, le mercredi 23 juin dernier. En novembre 2020, son avocat avait exigé que Jamie Spears soit évincé de la tutelle de la chanteuse. La juge a livré sa réponse ce 30 juin.

Britney Spears

Le mercredi 23 juin est un jour que les fans de Britney Spears ne sont pas près d’oublier. Pour la première fois depuis sa mise sous tutelle il y a 13 ans, la chanteuse a fait face – virtuellement – au tribunal californien, et demandé la levée de sa tutelle. “Je veux juste reprendre le contrôle de ma vie, ça fait treize ans et ça suffit”, a-t-elle commencé affirmant également ne pas être “heureuse“. Evoquant son père Jamie Spears en charge de sa tutelle, elle a lâché : “Il aimait avoir le contrôle pour faire du mal à sa propre fille, à 100 000 %. Je ne dors pas, je suis tellement en colère, et je suis déprimée. Mon père et toutes les personnes en charge de cette tutelle, y compris mon management, devraient être en prison. “

Le père de Britney Spears a quant à lui réagi niant catégoriquement les accusations de sa fille au travers d’un communiqué de son avocate : “Il est tellement désolé de voir sa fille souffrir et ressentir tant de douleur, a assuré Vivian Lee Thoreen Mr Spears aime sa fille et elle lui manque beaucoup “.

Une première manche perdue

Mais voilà que la juge en charge de l’affaire a pris une décision qui va désorienter les partisans du Free Britney et la chanteuse elle-même. En novembre dernier, son avocat avait en effet exigé que son père soit dessaisi de la tutelle, mais cette demande a été refusée par la cour. Ingham voulait que Jamie soit remplacé par Bessemer Trust, qui serait devenu le seul conservateur de la tutelle, une demande que le juge Brenda Penny n’a pas trouvé acceptable. Si le Bessemer Trust sera bien co-conservateur, pour l’heure Jamie Spears reste lui aussi en place.

Cette décision intervient alors que le juge a pu entendre le témoignage de la chanteuse il y a une semaine. Néanmoins tout n’est pas joué car une nouvelle audience aura lieu le 14 juillet prochain. Il est possible que l’ex-compagne de Kevin Federline soumette une requête pour mettre fin à la tutelle, ce qu’elle n’avait pas encore fait à ce jour. Lors de ses échanges avec la juge Penny le 23 juin, l’interprète de Toxic a déclaré qu’elle ignorait qu’elle pouvait prendre une telle mesure. “Je ne savais pas que je pouvais demander la fin de la tutelle, a-t-elle déclaré. Je suis désolé pour mon ignorance, mais honnêtement, je ne le savais pas.” Affaire à suivre.

Source: Lire L’Article Complet