Calogero défend la culture, jugée "non-essentielle" : "Ça m’a beaucoup peiné"

Dans une interview accordée à Télé Star, en kiosques le 18 janvier 2021, Calogero a expliqué pourquoi il sortait un nouvel album dans ce contexte de pandémie bien que la culture ait été jugé “non-essentielle”.

  • Calogero

Comme tous les artistes, Calogero a durement été touché par la pandémie de coronavirus. Entre les annulations de concerts, les confinements, les couvre-feux et interdictions de rassemblements, la période n’est pas la plus propice à la sortie d’un album. Pourtant, le chanteur de 49 ans a décidé de publier un nouvel album, Centre Ville, comme il l’explique dans les colonnes de Télé Star, en kiosques le 18 janvier 2021, tout en admettant que la période était “un drôle de moment pour tout le monde” : “Quand on a dit la culture non essentielle, ça m’a beaucoup peiné. La culture, elle est tout sauf non essentielle. Elle a changé ma vie, en tout cas la musique. Je suis heureux que les gens aient accès à ma musique et à celle des autres pour mettre du baume au cœur”. Mais Calogero ne compte pas se laisser abattre par la situation. “Je suis optimiste”, clame-t-il, en expliquant que sa famille l’aide à tenir le coup. “J’ai quatre enfants, qui ont entre 16 et 4 ans, j’ai confiance en eux. Si on met l’énergie pour dire que tout va aller, tout ira mieux”.

Grand Corps Malade avait lui aussi décidé de défendre la culture grâce à sa chanson “Pas Essentiel”

Calogero n’est pas le seul chanteur à avoir été blessé par cette qualification. Grand Corps Malade, qui avait eu un débat très animé avec Roselyne Bachelot la ministre de la Culture, à ce sujet, avait même consacré Pas Essentiel toute une chanson à cette étiquette difficile à porter. “Ça me trottait dans la tête depuis un moment. Depuis que j’avais entendu que les salles de concerts, les librairies, les théâtres étaient considérés comme ‘non essentiel’… C’était violent, maladroit”, avait-il déclaré dans les colonnes du Parisien au moment de la sortie du titre. Très remonté, il avait également déploré ce terme de “non-essentiel” : “Je crois qu’on l’est. Parce qu’il y a tellement de gens qui nous demandent ‘quand allez vous remonter sur scène’, tellement qui ont envie de retourner au théâtre, au cinéma”.

Source: Lire L’Article Complet