Caroline Ida : commencer une nouvelle vie après 50 ans – INTERVIEW

Caroline Ida est devenue mannequin à 57 ans. L”influenceuse aux cheveux argentées est revenue sur ce changement de vie sur le tard dans le cadre d’une interview pour Femme Actuelle.

Restez informée

Caroline Ida a 44.000 abonnés sur Instagram, une chaîne YouTube dont les vidéos comptabilisent plus de 100.000 vues, et un leitmotiv : “Je suis une femme libre, fière de l’être”. À 45 ans, après toute une vie passée à travailler dans l’entreprise familiale spécialisée en matériel sportif, cette entrepreneuse a souhaité changer de décor. Mais Caroline Ida ne s’est pas lancée tout de suite sur les réseaux sociaux. Durant 7 ans, elle a donné toute son énergie à un créateur de sac à main, jusqu’à la prise de conscience : Caroline s’est subitement sentie “invisible” derrière son bureau. Mais le vrai électrochoc, celui qui l’a incitée à tout remettre en question, est arrivé peu après. Un problème de santé a tout changé : “Une nuit, j’ai eu comme un coup de poignard dans la poitrine, je suis tombée…”, explique-t-elle dans une interview vidéo accordée à Femme Actuelle. Dès lors, impossible d’aller “contre cette alerte”.

“Il faut que je fasse quelque chose”

Caroline Ida s’est donc inscrite sur Instagram à 57 ans et a créé un blog dans la foulée, avec l’aide de sa fille : “Je me suis aperçue que les femmes de plus de 50 ans étaient totalement invisibles. Donc je me suis dit : ‘Il faut que je fasse quelque chose pour ça”. Pari réussi pour cette mère de deux enfants, qui entend bien combattre l’âgisme qui gangrène la société et évoque désormais sur ses réseaux les nombreuses injonctions que les quinquas et sexagénaires subissent au quotidien, sur leur façon de s’habiller ou encore de se coiffer. Passé 50 ans, certains s’attendent par exemple à ce que les femmes adoptent toutes la coupe à la garçonne… Pas question pour Caroline Ida, qui porte ses longs cheveux argentés avec fierté. Ceux-ci sont même devenus sa marque de fabrique.

On est pas éternellement jeune, c’est le rythme de la vie !”, clame haut et fort la “sexygénaire”, outrée par les nombreuses pubs anti-âge qui s’affichent un peu partout… Caroline Ida préfère inciter les femmes à célébrer leur âge, et à accepter le temps qui passe, comme un cadeau.

Source: Lire L’Article Complet