Caroline Margeridon (encore) victime d'usurpation d'identité : elle pousse un gros coup de gueule

Jeudi 30 décembre 2021, Caroline Margeridon a poussé un coup de gueule sur son compte Instagram. L’acheteuse d’Affaire Conclue sur France 2 a une nouvelle fois été victime d’usurpation d’identité. Elle a donc pris une décision radicale.

  • Caroline Margeridon

Trop, c’est trop ! Jeudi 30 décembre 2021, après avoir passé un Noël féérique entourée de ses deux enfants, Victoire et Alexandre, Caroline Margeridon a perdu son sourire… Sur son compte Instagram, l’acheteuse emblématique d’Affaire Conclue sur France 2 a poussé un coup de gueule après avoir, une fois de plus, constaté qu’on avait usurpé son identité sur les réseaux sociaux. La grande confidente de Sophie Davant, très active sur Instagram, ne supporte pas l’idée que ses milliers d’abonnés se fassent arnaquer suite à des faux concours. Et elle n’est pas la seule… Laurence Boccolini, Cristina Cordula ou encore la chanteuse Louane ont vécu le même désagrément au cours de l’année. Ainsi, la meilleure ennemie de Pierre-Jean Chalençon a pris une décision radicale et en a fait part à ses fans.

« S’il vous plaît, ne vous faites plus avoir »

« Bonjour mes amours, vous êtes de plus en plus nombreux à vous faire avoir avec des faux comptes », a-t-elle écrit dans un long message, suivi d’un emoji en colère. « Je viens de recréer un nouveau compte sur Facebook (c’est la photo ci-jointe), ce sera le seul vrai. Concernant mon Instagram le seul vrai est avec le point bleu, tous les autres sont faux« , a expliqué Caroline Margeridon. Et de conclure : « Ne jamais les accepter, je ne fais jamais de demande d’amis et encore moins je vous parle en direct ou vous demande de l’argent. S’il vous plaît, ne vous faites plus avoir. Passez de merveilleuses fêtes de fin d’année. Mille câlins », a écrit l’acheteuse.

Le 16 juillet, Caroline Margeridon avait déjà alerté ses fans sur ces techniques frauduleuses. En direct de sa maison dans le sud de la France, celle-ci avait déclaré : « J’ai appris que vous êtes en train de vous faire totalement arnaquer par des personnes, via mes réseaux sociaux pour changer. Il y en a ras le bol de ces réseaux sociaux. Il y a des petits malins qui sont en train de vous demander 155 euros pour avoir le droit de tchatcher avec moi pendant cinq minutes. Elle n’est pas belle la vie ! », avait-elle déploré. Un fléau que le réseau social Instagram a bien du mal à contrôler…

https://www.instagram.com/p/CYG_6Cys7hU/

A post shared by Caroline Margeridon (@caromargeridon)

Source: Lire L’Article Complet