Catherine Deneuve : qui est Hortense Divetain, la mère de son petit-fils Igor ?

Igor Divetain-Vadim a fait la une des journaux en juillet 2020 lors de son arrestation pour trafic de fausse monnaie. Mais qui est sa mère, Hortense Divetain, l’ancienne belle-fille de Catherine Deneuve ?

Il n’était que « petit-fils de » jusqu’au 16 juillet 2020. Aujourd’hui, Igor Divetain-Vadim, petit-fils de Catherine Deneuve, est surtout connu du public français pour avoir fait les gros titres lors de son arrestation pour trafic de fausse monnaie. L’homme de 32 ans faisait partie d’un groupe de 44 personnes ciblées par une enquête d’Europol qui cherchait à démanteler un réseau lié à la Camorra, une organisation mafieuse, comme l’a rapporté Public. Petit-fils de Catherine Deneuve et fils du comédien Christian Vadim, Igor-Divetain-Vadim a une mère bien plus discrète : Hortense Divetain.

Selon les informations du magazine Ici Paris, Hortense Divetain, âgée de 53 ans, est actrice et humoriste. Également auteure indépendante, elle a écrit plusieurs pièces de théâtre, dans lesquelles elle a joué. Parmi celles-ci, Personne n’est parfait(e), et L’Anniversaire. L’ex-belle-fille de Catherine Deneuve, qui célèbre vendredi 22 octobre ses 78 ans, est aussi connue des auditeurs de Sud Radio, où elle est chroniqueuse depuis 2019 dans l’émission Le Grand Matin, aux côtés de Cécile de Ménibus.

Ses enfants « sont des gens bien »

Celle qui fut également chroniqueuse sur Europe 1 de 2011 à 2014 dans l’émission de Helena Morna, Les Experts Europe 1, fait toutefois peu de publicité sur sa famille. Elle s’était toutefois confiée en 2015 dans une interview accordée à Serial Mother. Elle avait révélé les surnoms de ses enfants, Igor et Pauline, aujourd’hui âgés de 32 et 21 ans : « Igorette et Paulinouille la Fripouille ». « Elle adore », avait-elle souligné avec malice, ajoutant que ces derniers l’appelaient affectueusement « Horton la globule », en raison de ses « grands yeux ».

« Igor a un côté attachant et fragile », avait indiqué Hortense Divetain au sujet de son fils, pour indiquer ce qui la rendait « la plus fière ». Et de préciser qu’elle avait pour objectif que ses enfants se sentent « bien dans leur peau » et surtout qu’ils sachent « qu’ils sont des gens bien ». C’était avant que son aîné soit impliqué dans une affaire liée à la mafia.

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : OLIVIER BORDE / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet