Catherine Deneuve sans tabou sur son AVC : « Je n’ai pas eu de signes extérieurs »

Catherine Deneuve est de retour sur le grand écran avec le film “De son vivant”, dont la sortie est programmée pour le 24 novembre. Le tournage du long-métrage avait été interrompu à la suite de l’AVC de l’actrice. Un événement qu’elle a évoqué sur les ondes de RTL.

Le 5 novembre 2019, Catherine Deneuve est victime d’un accident vasculaire cérébral (AVC) alors qu’elle est en plein tournage du dernier film d’Emmanuelle Bercot, intitulé De son vivant. Actuellement en promotion de ce long-métrage, l’actrice a évoqué cet événement, ce jeudi 18 novembre, dans l’émission Laissez-vous tenter, animée par Yves Calvi sur RTL. “J’ai eu un très gros coup dur pendant le tournage, au bout de quelques semaines. Quelque chose de violent qui a arrêté le tournage, a expliqué la mère de Chiara Mastroianni.

Un AVC qui lui a imposé plusieurs semaines de convalescence et qui a particulièrement inquiété ses proches, à commencer par son fils, Christian Vadim, mais qu’aujourd’hui Catherine Deneuve semble vouloir minimiser :Ce n’est pas un gros accident non plus. Mais, enfin, quand même, c’était quelque chose de grave (…). Je ne suis pas vraiment partie comme cela, c’est quelque chose de particulier, d’assez bizarre, d’un peu mystérieux…” Et d’ajouter : “Je me souviens absolument de tout, j’ai toujours été là, j’ai parlé. Je n’ai pas eu de signes extérieurs. C’est la tête qui s’est mise ailleurs pendant quelque temps.”

Catherine Deneuve : “J’ai toujours profité de la vie”

Après cet accident vasculaire cérébral, qu’elle surnomme “le coup de foudre”, Catherine Deneuve n’a cependant pas changé de philosophie de vie : “Je ne me suis pas dit d’un seul coup : ‘Je vais profiter de la vie.’ J’ai toujours profité de la vie. C’est même plutôt le contraire qui s’est produit : J’ai eu du mal à reprendre cette envie, ce désir pour les choses de la vie que ce soient les êtres, les choses qu’on veut voir, les choses qu’on veut faire, les choses qu’on veut lire. C’est plutôt cela qui manquait un peu”, explique-t-elle. Avant de conclure : “Et après cela m’est revenu comme avant.”

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : Marc Ausset Lacroix / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet