Cédric Jubillar bientôt sorti de prison ? Nouveau coup de théâtre

Incarcéré depuis le 18 juin dernier à la prison de Seysses, Cédric Jubillar ne cesse de clamer son innocence. Ce mardi 24 août, les avocats de l’homme âgé de 33 ans s’apprêtent à faire une demande de remise en liberté de leur client, selon Le Parisien.

Depuis deux mois, Cédric Jubillar est incarcéré à la prison de Seysses, en Haute-Garonne. Depuis la disparition de sa femme dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020, il est devenu le principal suspect de cette affaire. Pourtant, l’homme de 33 ans continue de clamer son innocence. Ce mardi 24 août, ses trois avocats ont annoncé au Parisien qu’une nouvelle demande de remise en liberté allait être déposée alors que leur premier appel, déposé le 23 juin, avait été rejeté par la chambre de l’instruction de la Cour d’appel de Toulouse.

Depuis son incarcération, le 18 juin dernier, Cédric Jubillar est placé à l’isolement. Une décision pour éviter tout débordement, au vu de l’importante médiatisation de l’affaire. Pour ses trois avocats, maîtres Jean-Baptiste Alary, Emmanuelle Franck et Alexandre Martin, certains éléments exposés pourraient être erronés : “L’idée selon laquelle Louis, le fils de Cédric et Delphine, aurait entendu une violente dispute le soir de la disparition de sa maman est contredite par la chambre de l’instruction, a expliqué maître Franck au quotidien. Les horaires et témoignages utilisés pour incriminer le mari de Delphine Jubillar auraient été “mal vérifiés” jusqu’à maintenant.

Améliorer ses conditions de vie en prison

Cette demande de remise en liberté sera déposée ce mercredi 25 août et la réponse sera donnée par écrit, d’ici une dizaine de jours minimum. Selon Le Parisien, les trois avocats de Cédric Jubillar tenteraient également d’améliorer les conditions de vie du suspect en détention. Interrogée par Femme Actuelle, le 11 août dernier, sa nouvelle compagne Séverine avait raconté la dureté de la prison : “Il a dû s’acheter une plaque et une cafetière pour se faire à manger parce qu’il ne mange pas vraiment à sa faim. Il a perdu trois kilos.” Depuis son incarcération, le peintre plaquiste a complètement changé d’apparence. Il se serait notamment rasé le crâne, à la grande surprise de certains lors d’une audience, le 6 juillet dernier.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Crédits photos : Capture d’écran Facebook

Autour de

Source: Lire L’Article Complet