« C’est absurde ! » : Apolline de Malherbe rembarre Gabriel Attal en direct

Pour BFM TV, Gabriel Attal, ministre délégué aux Comptes publics, est revenu sur le principe du couplage du prix de l’électricité à celui du gaz. Une question sur laquelle la journaliste face à lui, Apolline de Malherbe, n’a pas manqué de prendre position.

Le sujet de la décorrélation du prix du gaz et de l’électricité à l’échelle européenne, visant à limiter l’impact de la crise de l’énergie, fait débat. Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et des finances, indiquait le 30 août sur BFM TV qu’il y avait « une urgence absolue à découpler le prix de l’électricité de celui du gaz« . Lundi 5 décembre, dans son émission Face-à-Face sur BFMTV et RMC, Apolline de Malherbe a déploré ce phénomène européen d’indexation, qui impose aux Français de « payer un prix plus cher que le coût de production de l’électricité« . Quatre mois après l’avertissement de Bruno Le Maire, « il n’y a toujours rien » de fait, a regretté la journaliste face à Gabriel Attal. « C’est absurde !« , a-t-elle-même fini par lâcher face au membre du gouvernement qui tentait une explication.

Le ministre délégué chargé des Comptes publics a rappelé que la décision n’incombait pas à l’Hexagone, mais devait être prise au niveau européen : « Parfois, sur certains sujets, à 27 ça prend du temps. » « Dans l’attente, on fait tout pour faire baisser le prix du gaz. Une partie du prix de l’électricité est calculé sur celui du gaz, donc, plus vous faites baisser le prix du gaz au niveau européen…« , a-t-il expliqué, tout en affirmant continuer à plaider en faveur d’une réforme du marché européen de l’énergie.

⋙ PHOTOS – Gabriel Attal et Joyce Jonathan, Jean-Louis Borloo et Nathalie Baye… Ces love story de politiques oubliées

Le Conseil européen ne trouve pas de solution

Lors du dernier Conseil européen du 21 octobre, le sujet du découplage avait été abordé. « Le découplage que nous demandons du prix du gaz et de l’électricité nous bénéficie, mais coûtera cher à d’autres pays. Il faut que l’on arrive à trouver un mécanisme qui fait que l’on peut en bénéficier, mais sans faire porter de coûts financiers à ceux qui produisent beaucoup d’électricité avec du gaz« , avait rapporté Laurence Boone, la secrétaire d’Etat chargée de l’Europe, au sortir de son audition par la commission sénatoriale des Affaires européennes, d’après Public Sénat.

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : Capture d’écran BFM TV

A propos de

  • Abonnez-vous à vos stars préférées et recevez leurs actus en avant première !

  • Apolline de Malherbe

  • Gabriel Attal

À découvrir en images

PHOTOS – Gabriel Attal et Joyce Jonathan, Jean-Louis Borloo et Nathalie Baye… Ces love story de politiques oubliées

Si la relation de Nathalie Baye avec le rockeur Johnny Hallyday est de notoriété publique, peu de gens se souviennent que la talentueuse actrice a également été en couple avec un homme politique ! En 1988, l’actrice aux quatre César fréquente celui qui est devenu par la suite le ministre de l’Écologie sous Nicolas Sarkozy, Jean-Louis Borloo.

Si l’idylle entre l’actrice et celui qui était alors avocat ne sera que très brève, les deux amants éphémères sont restés très bons amis au fil des années. La fille de Nathalie Baye, Laura Smet, a même invité celui qui fut un temps son beau-père pour son mariage, en 2019.

C’est un couple qui peut surprendre au premier abord ! Gabriel Attal, l’ex-Porte-parole du gouvernement lors du premier mandat d’Emmanuel Macron a été en couple pendant deux ans avec la chanteuse Joyce Jonathan.

Amour de jeunesse pour les deux tourtereaux, ils se sont séparés mais ont gardé un lien d’amitié fort entre eux. Très souvent, chacun réagit aux publications sur les réseaux sociaux de l’autre, avec des petits messages tendres.

Autour de

Source: Lire L’Article Complet