"C'est très compliqué" : Alizé Lim évoque l'impact de son HPI sur son couple avec Tony Parker

Invitée sur le plateau de France Info, le mardi 25 mai, Alizé Lim a expliqué les conséquences de son HPI (Haut potentiel intellectuel) sur son couple avec Tony Parker. Un sujet qu’elle évoque notamment dans son livre Éloge de l’inconditionnel.

À l’occasion de la sortie de son livre Éloge de l’inconditionnel, paru le 11 mai, Alizé Lim était invitée sur le plateau de France Info, le mardi 25 mai. La joueuse de tennis a notamment parlé de QI d’exception, sujet qu’elle évoque dans son ouvrage, ainsi que des conséquences que cela pouvait avoir sur son couple. «C’est très compliqué, a déclaré celle qui partage la vie de Tony Parker depuis deux ans, au micro de France Info. Je pense qu’on a besoin d’une quantité d’amour, c’est tout en plus et à l’extrême, ce n’est jamais assez, tout est remis en question, tout est pris au premier degré, la peur est maximisée.» La jeune femme a insisté sur le fait qu’au quotidien, tout pouvait être mal interprété : «Si un mot est dit de travers, on peut très vite en arriver à cette conclusion : “Ou bien la personne ne m’aime pas, ou bien elle ne m’aimera jamais assez, ou bien elle ne m’aimera jamais autant que moi je l’aime”.»

En vidéo, “HPI”, la bande-annonce

Beaucoup d’amour et de bienveillance

«C’est presque ce sentiment de faire un peu moins, de ne pas trop en faire pour ne pas effrayer les autres qu’on retrouve dans les relations amoureuses, et l’hypersensibilité et les relations exacerbées peuvent laisser l’autre personne perplexe», explique Alizé Lim. Mais la jeune femme et Tony Parker semblent arriver à surmonter tout cela. Jeudi 20 mai, cette dernière s’était déjà confiée sur son HPI dans les colonnes de Paris Match. Elle avait expliqué que son compagnon prenait le temps de comprendre ce qu’elle vivait. L’ancien joueur de basket l’avait notamment accompagnée en consultation chez le psychologue, afin de l’aider au mieux. Le couple semble désormais plus épanoui que jamais.

Source: Lire L’Article Complet