"C’est une règle que nous avons avec Pascal", Julie Hantson lève le voile sur plusieurs secrets de sa relation avec Pascal Obispo

Ils sont amoureux depuis huit longues années, pour autant, Julie et Pascal Obispo ne se livrent que très rarement sur leur amour. Jusqu’à aujourd’hui.

Après une émission sur l’application de son mari, Julie Obispo se lance officiellement à la radio avec sa propre émission « Les rencontres de Julie Obispo » sur radio AirZen. Le premier épisode sera diffusé le 12 octobre prochain, et chaque semaine, la jeune femme proposera une interview avec des personnalités différentes, notamment Line Papin, l’ex de Marc Lavoine. Le thème général : le bien-être, qu’elle pourra modeler en fonction des invités.

Le 12 octobre prochain, pour sa première fois, c’est Pascal Obispo qui a accepté de passer à la casserole et de se dévoiler. Un exercice loin d’être évident lorsque l’on est face à sa dulcinée. Pour autant, le couple a apprécié ce moment, et plus particulièrement Julie Obispo qui, interrogée par Femme Actuelle à ce sujet, s’est livrée comme rarement sur son amour pour le chanteur et leur relation unique « J’étais heureuse quand il a accepté d’être mon premier invité parce que nous partageons beaucoup nos expériences dans le milieu professionnel. ».

Comblée par son nouveau rendez-vous et son entretien réussi avec son mari, l’ancienne mannequin a accepté de lever le voile sur certaines caractéristiques de son mari « Il y a beaucoup d’aspects de lui que le public et les personnes autour de lui ne connaissent pas. Il est merveilleux. C’est quelqu’un qui est passionné de tout. Il aime la musique mais aussi par tant d’autres choses. », mais également sur leur discrétion de couple : « C’est une règle que nous avons avec Pascal depuis le début de notre relation, on ne parle jamais de notre vie privée. J’essaie de partager du contenu sur mes réseaux sociaux mais sans forcément parler de mon mari. » Et jusque-là, être discrets sur leur relation leur réussi plutôt très bien !

À voir aussi : 

Source: Lire L’Article Complet