« C’était une erreur » : Arnaud Montebourg fait son mea culpa

Invité de BFMTV ce vendredi, l’homme est revenu sur certains de ses propos qui ont créé la polémique il y a quelques jours.

Au micro de Jean-Jacques Bourdin ce vendredi, sur la matinale de RMC/BFMTV, Arnaud Montebourg est revenu sur ses ambitions présidentielles. Il a évoqué dans les grandes lignes ce qu’il voudrait mettre en place s’il venait à être élu et aussi ce qu’il ne voudrait finalement pas appliquer. Il a fait son mea culpa à la suite à ses déclarations tenues la semaine dernière sur RTL, qui avaient entrainé une vive polémique.

L’ancien ministre de François Hollande avait en effet suggéré dimanche passé de bloquer les transferts d’argent vers les pays s’opposant au rapatriement de leurs ressortissant soumis à une obligation de quitter le territoire français. Après l’émoi suscité chez ses collaborateurs, Arnaud Montebourg a assuré avoir fait marche arrière et renonce à cette idée : « C’était une erreur. Cette mesure ne sera pas dans mon programme.« 

La remontada toujours d’actualité

S’il n’est pas encore sûr de pouvoir se présenter, l’avocat de profession, qui dispose actuellement de moins de 300 parrainages d’élus, a donné plus de détails sur les mesures qu’il n’a pas abandonnées en cours de route. Il a ainsi expliqué à Jean-Jacques Bourdin vouloir donner un grand coup de pied dans la fourmilière : « Je défends un projet ample de reconstruction du pays, qui, dans nombre de ses aspects est à terre. C’est un projet d’envergure et audacieux que j’appelle la remontada.« 

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

Crédits photos : Stephane Lemouton / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet