Charly Nestor balance : ces stars internationales dont les addictions ont perturbé les tournages du Hit Machine

Charly Nestor a fait les belles heures du Hit Machine sur M6 dans les années 90 avec son compère Lulu. L’ancien animateur de l’émission musicale de la petite chaîne qui monte était l’invité du 10 heures-midi de Sud Radio ce jeudi 22 avril. Il a révélé les problèmes de drogue de certains artistes s’étant produits dans l’émission.

Qu’on se le dise : les nostalgiques des années 90 gardent encore forcément en mémoire le duo infernal composé de Charly et Lulu ! Le binôme d’animateurs a officié sur M6 de 1994 à 2009 avec un rendez-vous immanquable pour tous les ados, mais pas que, fans de musique de cette génération : le Hit Machine ! D’abord présentée par Ophélie Winter et Yves Noël, l’émission a vu le duo investir les lieux et trouver rapidement sa place. Tous les samedis matin, les stars des 90′ se succédaient sur la scène de Charly et Lulu, enchaînant les play-back parfois douteux et des chorégraphies à couper le souffle ! Et il faut dire que les deux compères ont beaucoup joué de tout cela, en se moquant ouvertement de leurs invités avec des parodies de boys band, comme leur tube Le feu ça brûle. Depuis l’arrêt de cette émission mythique, les rumeurs vont bon train sur une possible re-formation du concept.

Mais que les fans calment leurs ardeurs : Charly Nestor, invité sur Non Stop People ce jeudi 22 avril, a clairement laissé entendre qu’il n’en était aucunement question. “Le projet est dans les tuyaux. M6 voudrait beaucoup faire quelque chose, mais aussi, à un moment donné, il faut être raisonnable”, a déclaré Charly. En 13 ans d’émission, les deux comparses ont bien évidemment reçu un grand nombre d’invités : de quoi se consoler sur Youtube à défaut de nouveau programme. Revenant d’ailleurs sur cette épopée, Charly invité du 10 heures-midi de Sud Radio ce jeudi 22 avril, en a profité pour dévoiler quelques anecdotes croustillantes.

“Il était un peu perché !”

L’ancien animateur s’est souvenu notamment de certains artistes qui avaient quelque peu perturbé l’enregistrement de l’émission, car trop pris sous l’emprise de certaines substances. ‘”J’ai deux histoires marrantes“, a déclaré Charly qui a visiblement bonne mémoire : “La première c’est un chanteur qui s’appelle Afroman, qui chantait Because I Got High, un tube. Et ce garçon est arrivé un tout petit peu allumé. À mon avis il avait effectivement un peu abusé… Il commence à chanter sa chanson, mais il la chante pas vraiment puis il joue avec le public, etc. Et on devait lui remettre un disque d’or. À la fin, il est très content, tout ça, et il s’en va sans son disque d’or. Il était un peu perché !“, a-t-il raconté en riant. Il faut quand même dire que la traduction de son morceau était Parce que j’étais défoncé, il n’avait donc pas menti sur le principe ! Et le second moment : “C’est Coolio, rappeur notoire, qui arrive au studio, il s’enferme dans sa loge et ne veut pas sortir“, s’est souvenu Charly. Le seul moyen de le faire venir sur scène a été de lui “trouver quelque chose à fumer” !

Source: Lire L’Article Complet