Claire Keim : son étonnant stratagème pour passer totalement incognito

Claire Keim assume parfaitement sa célébrité et mène une vie totalement normale. Pourtant il y a certaines démarches pour lesquelles elle préfère rester très discrète. Elle a alors mis en place une technique.

Claire Keim

Bixente Lizarazu

Pas toujours facile d’être une célébrité ! A 45 ans, Claire Keim est une comédienne bien dans sa peau toujours prête à se renouveler et évoquer différents sujets touchant tous les Français. Après une prestation remarquée dans la série Infidèle sur TF1, la compagne de Bixente Lizarazu joue dans le téléfilm Harcelés, diffusé le 14 juin prochain sur M6. Elle y incarne une mère de famille victime de cyber­ harcèlement dans une intrigue à faire froid dans le dos. Un sujet sur les dangers d’Internet et des réseaux sociaux qui ne laissent bien évidemment pas insensible. “Je n’ai pas envie que cela m’arrive bien sûr, mais j’avais très envie de m’amuser à me faire peur. J’ai réalisé l’étendue de ma vulnérabilité et la quantité de données que l’on envoie chaque jour sans le savoir“, a-t-elle confié à TV Grandes Chaînes.

“J’utilise mon nom de naissance”

Très soucieuse et vigilante de ce qu’elle publie sur les réseaux sociaux afin d’éviter les polémiques, Claire Keim ne ressent cependant pas le besoin “de devoir (se) protéger en tant que personnalité publique. L’actrice passe même très souvent inaperçue ! “Je suis toujours surprise quand on me reconnaît parce que c’est assez rare, a-t-elle révélé. J’ai une vie simple et normale : je fais les courses, j’assiste aux réunions à l’école, je m’occupe des inscriptions sportives…” Mais comme toutes les célébrités, il y a des moments où la star aimerait bien se glisser dans un trou de souris et se faire la plus petite possible.

Et pour passer incognito, Claire Keim a un stratagème. “Pour certaines démarches ou réclamations, j’utilise mon nom de naissance afin d’avoir la réponse destinée à Mme Tout-le-Monde, car j’ai malheureusement pu constater que lorsqu’on est une personnalité, les retours que l’on reçoit ne sont pas toujours les mêmes“, a-t-elle avoué. Une technique visiblement infaillible.

Source: Lire L’Article Complet