« Complotiste », « Hallucinant », « Obscène » : la dernière sortie médiatique de Jean-Luc Mélenchon épinglée par les internautes

Au micro de France Inter, Jean-Luc Mélenchon a tenu un discours au moins maladroit, en faisant un lien entre des actes terroristes et la tenue d’élection présidentielle. Des propos qui ont choqué, sur la Toile.

Jean-Luc Mélenchon

Un dérapage unanimement condamné. Jean-Luc Mélenchon sait être offensif dans ses sorties médiatiques, comme quand il a proposé à un journaliste “d’aller se faire voir”. Ce dimanche 6 juin, Jean-Luc Mélenchon était l’invité de l’émission Questions politiques, sur France Inter. Interrogé sur une candidature d’Emmanuel Macron, le chef de file de La France Insoumise, a prophétisé, au moins maladroitement. “Vous verrez que dans la dernière semaine de la campagne présidentielle, nous aurons un grave incident ou un meurtre, assure Jean-Luc Mélenchon. Ç’a été Merah, en 2012, ça a été l’attentat sur les Champs-Elysées, c’était la dernière semaine. Tout ça, c’est écrit d’avance, finit-il par conclure. Pour beaucoup, Jean-Luc Mélenchon aurait, en tenant ces propos, laissé entendre que la tuerie de Mohamed Merah, notamment, avait été préméditée, ou organisée, par le “système”… Ce genre d’affirmations ne pouvait faire que grand bruit.

Indignation, explication

Sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes ont condamné avec fermeté le discours “hallucinant” de l’homme politique. “Soit c’est une grande maladresse, soit c’est une très très grave accusation complotiste de faire penser que la tuerie de Merah sur des enfants juifs était organisée par le système. Franchement hallucinant comme propos”, remarque un internaute. “Difficile de faire plus obscène”, déplore un autre, au milieu de centaines de tweets indignés. La classe politique, également, a condamné les propos tenus par Jean-Luc Mélenchon. Des proches des familles des victimes ont aussi fait part de leur indignation.

Sur Twitter, certains internautes affirment que les propos du chef de file de LFI ont été mal compris. “Ainsi en vient-on à nier cette évidence que les meurtriers attendent le meilleur moment pour faire parler d’eux”, a écrit Jean-Luc Mélenchon sur Facebook, pour clarifier ses propos, dénonçant à son tour un “buzz affligeant”. Il fallait alors, selon lui, comprendre que les meurtriers (ou les terroristes) attendaient les élections pour commettre des actes, et que le fait divers serait ensuite “instrumentalisé”, comme l’expliquent de nombreux tweets partagés par l’homme politique. Une clarification qui n’a pas convaincu tout le monde.

"Par pitié, représentez vous !" lance @JLMelenchon à Emmanuel Macron. "Au moins, avec lui, il aura un bilan, on aura de quoi dire." #QuestionsPol pic.twitter.com/nScvZVVXkv

Soit c'est une grande maladresse, soit c'est une tred très grave accusation complotiste de faire penser que la tuerie de Merah sur des enfants juifs était organisée par le système. Franchement hallucinant comme propos.

Insuportable manipulation des propos de #Melenchon. Il faut donc rappeler l'évidence :
– JLM n'est pas complotiste
– les terroristes cherchent à maximiser l'impact politique de leurs actions
– le système médiatique instrumentalise les attentats au service de l'extrême droite

Les propos de Jean-Luc Melenchon sont inadmissibles et ne devraient même pas être tenus.

Je suis la mère de Imad, militaire mort debout face à l'obscurantisme en mars 2012. Le respect, c’est un minimum pour l’honneur de mon fils, des autres victimes et des familles endeuillées. https://t.co/AxU9OiVOMe

Source: Lire L’Article Complet