Coupe du monde 2022 : Emmanuel Macron et le président argentin se charrient sur Twitter !

Emmanuel Macron n’est pas le seul chef d’État à soutenir avec enthousiasme et passion son équipe nationale dans ce Mondial 2022. C’est aussi le cas du président argentin, Alberto Fernández, dont les joueurs affrontent justement les Bleus ce dimanche 18 décembre à 16h.

Quelques jours avant Noël, les Bleus feront-ils cadeau à la France d’une troisième étoile ? Le suspense prend fin pour les amateurs du ballon rond puisque l’équipe de France dispute, ce dimanche 18 décembre, la finale de la Coupe du monde 2022. Face aux joueurs de Didier Deschamps, les Argentins menés par Lionel Messi sont tout aussi motivés pour remporter le titre de champion du monde, qui serait leur premier sacre. Avant l’affrontement tant attendu sur la pelouse du Lusail Stadium, à 16h ce dimanche, les internautes ont pu assister, ces derniers jours, à une première bataille entre les deux chefs d’État des équipes concurrentes sur le réseau social Twitter.

Tout a commencé par un tweet de félicitations après la qualification de la France à l’issue de sa demi-finale remportée contre le Maroc, le 14 décembre. « Bonne chance dimanche les amis », avait alors publiquement félicité le président brésilien Lula Da Silva en identifiant ses homologues argentin et français : Alberto Fernández et Emmanuel Macron. Fidèle supporter des Bleus, le président de la République française a bien évidemment répondu, dès le lendemain et en portugais, à ce message d’encouragement. « Merci, mon ami @LulaOficial », a-t-il, dans un premier temps, remercié le président brésilien. Il a ensuite poursuivi : « Cher @alferdez, l’un de nous aura plus de chance… Nous verrons lequel dimanche. En toute amitié… devant les Bleus !« 

Obrigado a você amigo @LulaOficial.
Caro @alferdez, um de nós terá mais sorte… Veremos domingo qual. Com toda a amizade… em frente les Bleus! https://t.co/s3gk3ba0dc

⋙ PHOTOS – Comme Emmanuel Macron et Kylian Mbappé, ces politiques et footballeurs ont noué des liens privilégiés

“Je te souhaite le meilleur pour l’avenir… sauf ce dimanche !”

De l’autre côté de l’Atlantique, le président argentin n’est, forcément, pas du même avis puisqu’il espère bien entendu une victoire de l’Albiceleste. « Cher ami @EmmanuelMacron, j’ai beaucoup d’affection pour toi et je te souhaite le meilleur pour l’avenir« , a-t-il tout de même souhaité à son homologue français, répondant au tweet de ce dernier ce 15 décembre. « Sauf ce dimanche« , a-t-il néanmoins ajouté. « L’Argentine est mon merveilleux pays, et c’est l’Amérique latine ! Place au bleu et blanc !« , a-t-il conclu.

Taquin, notre président tenait visiblement à avoir le dernier mot puisqu’il n’a répondu au message d’Alberto Fernandez que ce dimanche 18 décembre, à quelques heures du coup d’envoi de la finale du mondial 2022. « Toute mon amitié pour l’Argentine et l’Amérique latine, mon cher @alferdez », l’a-t-il rassuré. « Mais, par avance, désolé pour cet après-midi« , a-t-il ajouté, toujours aussi confiant en ce qui concerne le talent de l’équipe de France. Emmanuel Macron a conclu son tweet avec un « Allez les Bleus ! » de circonstances.

Toda mi amistad con la Argentina y América Latina, querido @alferdez. Pero, de antemano, lo siento por esta tarde. Allez les Bleus ! https://t.co/6iepgRLE5P

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : Philippe Perusseau / Bestimage

A propos de

  • Abonnez-vous à votre star préférée et recevez ses actus en avant première !

  • Emmanuel Macron

À découvrir en images

PHOTOS – Comme Emmanuel Macron et Kylian Mbappé, ces politiques et footballeurs ont noué des liens privilégiés

Depuis 2018 et cette image, Emmanuel Macron et Kylian Mbappé sont toujours restés en contact. Après un Euro 2021 décevant, « Kyky » a ainsi droit à des SMS de soutien du président. Un an après, lorsqu’il est à deux doigts de signer au Real, Emmanuel Macron – pourtant fan de l’OM – fait même partie de ceux qui arrivent à le convaincre de prolonger au PSG à la surprise générale.

« Le président m’a dit : ‘Je veux que tu restes, je ne veux pas que tu partes maintenant. Tu es si important pour le pays. Tu peux rester un peu plus à Paris‘ », a reconnu le Bondynois, qui ne cache pas sa proximité avec Emmanuel Macron : « S’il m’arrive de le voir fréquemment ? Oui, de temps en temps, confirme-t-il dans Paris Match. Il me félicite pour mes prestations. C’est toujours un plaisir de pouvoir échanger avec le président et de se dire qu’il me suit, reconnaît mon travail et mon abnégation pour le pays ou pour le club. »

Proche de Nasser Al-Khelaïfi, qui dirige le PSG, Nicolas Sarkozy a aussi joué un grand rôle dans la décision de Kylian Mbappé. « Cela fait des mois des mois qu’ils se parlent. Le Président échange régulièrement avec Kylian par téléphone », avait confié un proche de l’ex-président à L’Equipe.

D’après RMC, Nicolas Sarkozy aurait dit au joueur francilien : « Tu n’as pas gagné la Coupe d’Europe avec Paris. Les autres l’ont gagné 13 fois. Tu es l’homme des challenges ».

Autour de

Source: Lire L’Article Complet