Covid-19 à l’école : un nouveau protocole sanitaire dévoilé par Jean-Michel Blanquer

Dimanche 2 janvier 2022, Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, a révélé le nouveau protocole sanitaire qui entrera en vigueur à la rentrée scolaire. Une information dévoilée dans les colonnes du Parisien.

Restez informée

La crise sanitaire de Covid-19 n’en finit pas d’inquiéter les Français. Depuis le 24 janvier 2020, date du premier cas détecté dans l’hexagone, le gouvernement ne cesse de mettre en place de nouvelles mesures pour tenter de freiner le taux de transmission. Confinement, couvre-feu, mesures de distanciation sociale, port obligatoire du masque dans les lieux publics, pass sanitaire… depuis bientôt deux ans, les citoyens vivent au rythme des nouvelles règles sanitaires imposées par l’État. Et l’arrivée du variant Omicron sur le territoire n’arrange pas les choses.

En effet, avec plusieurs milliers de contaminations par jour, le gouvernement se retrouve face à une cinquième vague particulièrement inquiétante. Ainsi, c’est à la date du 17 décembre 2021 que Jean Castex a informé du remplacement du pass sanitaire par un pass vaccinal. Une transformation qui, selon les propos d’Olivier Véran chez Brut, « est une forme déguisée d’obligation vaccinale ». Du côté des enfants âgés de 5 à 11 ans, ces derniers sont éligibles à la vaccination depuis le mercredi 22 décembre 2021. Une décision qui signe une avancée dans la stratégie de vaccination mise en place par l’État. Mais, conscient que cette dernière n’est pas suffisante pour endiguer la pandémie, Jean-Michel Blanquer a décidé de la mise en place d’un nouveau protocole sanitaire destiné aux écoles.

Jean-Michel Blanquer demande une multiplication des tests dans les écoles

Dans une interview accordée au Parisien le dimanche 2 janvier 2022, Jean-Michel Blanquer a informé des nouvelles mesures sanitaires à mettre en place dans les écoles à la rentrée. Le ministre de l’Éducation nationale a par ailleurs informé du renforcement de « la politique de « contact-tracing' ». « Elle passera par la multiplication des tests et la participation des familles à ce dispositif fondé sur la responsabilisation », a-t-il déclaré, avant d’expliquer plus précisément son choix. « Dès l’apparition d’un cas positif dans une classe, tous les élèves doivent faire un test antigénique ou PCR, avant un retour sur présentation d’un résultat négatif« , a-t-il indiqué. Cette règle était d’ailleurs existante depuis plusieurs mois.

« Ce qui change, c’est que désormais, quand la famille fera le premier test, elle recevra en pharmacie deux autotests gratuits, pour que les élèves se testent à nouveau à la maison à J + 2 et à J + 4. Les parents devront attester par écrit que les tests ont bien été faits et qu’ils sont négatifs », a précisé l’homme politique. Par cette nouvelle mesure, le gouvernement entend « s’assurer qu’un élève qui a été négatif le premier jour ne soit pas devenu positif ultérieurement ».

Source: Lire L’Article Complet