Damien Abad : quelle maladie rare handicape le député LR ?

Les propos d’Éric Zemmour sur les enfants souffrant de handicap ont fait réagir la classe politique. Damien Abad a dénoncé la déclaration du polémiste sur Twitter, dimanche 16 janvier 2022. Le député LR souffre lui-même d’un handicap.

  • Eric Zemmour

Ce sont des propos qui ont créé la polémique. Vendredi 14 janvier 2022, Eric Zemmour pointe du doigt « l’obsession de l’inclusion ». Le polémiste et candidat à l’élection présidentielle avait estimé lors d’un déplacement à Honnecourt-sur-Escaut, dans le Nord, « qu’il faut des établissements spécialisés qui s’en occupent ». De quoi faire réagir la classe politique. Dont un membre du gouvernement, qui a livré sa propre histoire comme exemple. Damien Abad a écrit dimanche 16 janvier 2022 sur Twitter : « Cette ségrégation à tous les étages est une honte absolue. Oui, nous devons avoir l’obsession de l’inclusion. Je demande des excuses publiques. » Pourquoi une telle réaction ? Damien Abad souffre lui-même d’un handicap, à savoir d’arthrogrypose congénitale. Quelle est cette maladie ? Elle provoque une limitation articulaire congénitale, à savoir une raideur des articulations : l’amplitude des mouvements se retrouve donc limitée. L’arthrogrypose, qui regroupe plus de 300 pathologies, peut se détecter avant ou au moment de la naissance de l’enfant, grâce à des observations cliniques et radiographies des déformations. A noter qu’il ne s’agit pas d’une maladie évolutive.

Scandaleux propos d’Eric Zemmour sur la scolarisation des enfants handicapés qu’il veut exclure de l’école en milieu ordinaire. Cette ségrégation à tous les étages est une honte absolue. Oui nous devons avoir l’obsession de l’inclusion. Je demande des excuses publiques

Un handicap dont il ne se sert pas dans sa carrière politique

Son handicap, Damien Abad en avait parlé dans les pages du Parisien, dans une interview accordée le 23 janvier 2020 : « J’ai toujours fait en sorte que ce ne soit ni un frein ni un moteur en politique », déclarait celui qui est le seul parlementaire en situation de handicap. « La toute première fois que vous arrivez sur un marché, pour distribuer des tracts, c’est là que c’est le plus difficile. » Aujourd’hui, Damien Abad, 41 ans, plaide plus que jamais pour l’inclusion. « (Ce) n’est pas une obsession, elle doit être un combat. Parce que l’accueil des enfants en situation de handicap à l’école est une chance pour notre société », a-t-il martelé avec conviction sur Twitter, le 16 janvier 2022.

Source: Lire L’Article Complet