Découvrez le point commun de Olivier Véran et Rachida Dati

Soumis quotidiennement à la pression, Olivier Véran a trouvé un moyen de se défouler malgré la crise sanitaire. Dans un portrait du magazine ELLE, paru début mars, nos confrères révélaient que le ministre de la Santé aimait pratiquer la boxe. Une discipline également très appréciée de Rachida Dati…

A propos de

  1. Olivier Véran

  2. Rachida Dati

C’est un sport que pratique bon nombre de politiques. Certains, à l’image de Nicolas Sarkozy, sont des adeptes du footing. D’autres préfèrent relâcher la pression et se libérer de leurs émotions en tapant dans un sac. Si l’on savait déjà que Valérie Pécresse, Edouard Philippe ou encore Jean-Luc Mélenchon pratiquaient régulièrement la boxe, nos confrères du magazine ELLE ont révélé début mars que le ministre de la Santé Olivier Véran aimait lui aussi monter sur le ring. Soumis à une pression constante depuis le début de la crise sanitaire, le successeur d’Agnès Buzyn a sa solution pour tenir le rythme et entretenir sa silhouette (qui a récemment fait couler beaucoup d’encre…)

En plus de boire régulièrement du café, “beaucoup de Coca Zéro” et de s’être initié à la méditation, Olivier Véran avait l’habitude – avant que la crise sanitaire ne passe par là – de pratiquer la boxe dans une salle de sport. Mais celle du ministre de la Santé, comme toutes les autres en France, a été fermée, en novembre dernier, en raison des mesures sanitaires. Le compagnon de Coralie Dubost, pour qui il n’était pas question de se laisser aller, a donc dû s’adapter. S’il ne va plus s’entraîner à la salle, le père de famille n’a pas délaissé la boxe pour autant. Selon le magazine ELLE, Olivier Véran s’adonnerait encore à la boxe “une heure par semaine.” Une discipline qu’affectionne aussi beaucoup Rachida Dati…

Un sport qui n’est pas sans rappeler la politique

Durant la dernière campagne des municipales, l’ancienne garde des Sceaux avait elle aussi trouvé un exutoire grâce à la boxe, un sport de combat qui lui permettait à la fois de relâcher la pression et de rendre les coups. “Mais elle ne monte plus sur le ring. Ce qu’elle aime, c’est la préparation mentale et physique que lui enseignent de ‘vrais champions’, précisaient toutefois nos confrères de Valeurs Actuelles fin 2019. Si la maman de Zohra a finalement quitté le ring pour les machines de musculation, la boxe est devenue tendance au sein de la sphère politique. “La politique, c’est comme la boxe. Quand vous montez sur le ring, vous savez que vous allez prendre des coups”, philosophait Edouard Philippe, dans les colonnes du JDD, en décembre 2018. Tout s’explique…

Crédits photos : Eliot Blondet / Pool / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet